Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm )



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Jeu 3 Nov - 2:39
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
[11/12/2016] As de trèfle.
Pourquoi personne ne veut jouer avec nous ?
Le vote pour un nouveau chef
Idée : Changement de serveur?
Les troubles actuels
QUI VEUX LE RETOUR DE VAN'JIN ?
Octavien Frost "Le Roi de la Nation Libre de Gilnéas"
[03/12/16] Engagez vous sur le Revenge!
Un rage quit qui pourrait bien se terminer en quit définitif/RP fermé
Collectif !!!

Partagez | 
 

 [05-07-09/08/16] Les premier pas de l'Ordre (avant la chute d'Ag'thar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silumgar

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 20

MessageSujet: [05-07-09/08/16] Les premier pas de l'Ordre (avant la chute d'Ag'thar)   Jeu 11 Aoû - 13:25


Jour 1

La future grand maître avait choisit d'établir son ordre dans le manoir abandonné de Grisetête. Avec l'aide d'un guide orc, elle y avait entreposé du matériel, puis était repartie aux pins argentés chercher des effets personnels.
      Ce fut lorsque Sarlia revenait de la frontière avec le front réprouvé qu'elle découvrit avec horreur que ce qu'elle avait choisit comme base arrière pour son ordre, le majestueux manoir Grisetête, était coupé du monde par un tombeau de givre immense. Enragée, elle attaqua le givre à grand coup de rapière, mais en vain. Arrivèrent alors deux elfes, manifestement au courant de la fondation de l'Ordre de Orzhova. Ils se présentèrent comme Xhen, un guerrier qui semblait revenir des terres dévastées d'Outreterre, et Leanne, une pacifique prêtresse de la lumière. Le temps se gâtait, la nuit tombait, Sarlia leur proposa de passer la nuit sur une terre sainte: la cathédrale de Gilnéas. La route était déserte, bien qu'un vent glacial balayait les hauts plateaux menant à la ville abandonnée.
      Ce n'était pourtant pas un lieu de paix qui les attendait. Le parvis était occupé par un camp de soldats de l'Alliance. Mais ce n'était rien comparé au pile de cadavres méconnaissables qui jonchaient le sol boueux. Ceux qui avaient des hommes et des femmes n'étaient guère plus que des formes sanguinolentes. Une longue traînée de sang remontait vers la cathédrale.

Xhen en tête, les elfes entrèrent dans l'énorme église, plongée dans le noir le plus complet. L'odeur caractéristique du sang régnait partout, et des grognements émanaient d'un des renfoncements. Le guerrier elfique alluma rapidement un feu, et alors ils virent l'origine de tous ces morts. Une orc de forte carrure, avec en guise de main droite un hachoir souillé de fluides vitaux et un regard dément, leur envoya aux pieds un cadavre d'humain défiguré au plus haut point. Les elfes se mirent en position serrée, et encaissèrent la charge de l'orc. Les combattants tentèrent de repousser la bête, alors que Leanne fonçait à couvert (une grave erreur, étant donné le cadavre mutilé qui traînait derrières les bancs). Mais l'orc était bien meilleur combattant que sa sauvagerie laissait penser. Sarlia fut brutalement touchée au ventre, Xhen repoussé, et l'orc commença à se gausser de la faiblesse de ses adversaires. Le combat dura encore un moment, et le guerrier vert repoussa dans ses derniers retranchements Xhen après avoir blessé gravement Sarlia. La paladine ne dut sa survie qu'à Leanne, qui parvint à faire taire sa peur pour soigner la combattante.

Finalement, l'orc ne fut mis hors combat que grâce à un lancer magistral du guerrier elfe, lorsque le plat de son arme frappa le crâne de l'orc. Sarlia alla immédiatement chercher de la corde dans les ruines du camp dehors, dans le noir de la nuit et sous des trombes d'eau à cause de la pluie qui avait commencé pendant le combat. Pendant ce temps, Leanne et Xhen tentèrent d'immobiliser l'orc K.O. avec des vieux bancs. Sarlia attacha solidement l'orc et le réveilla, car il avait dit son nom, Gaashnaack, mais surtout il en avait prononcé un autre: Silumgar. Gaashnaack, une fois réveillé, ne fut pas très loquace, tenta de se libérer brisant les cordes, mais resta au final sous contrôle. Vint alors à Sarlia l'idée de tenter de mettre Gaashnaack à son service. Les premières tentatives furent sans succès. Les elfes et l'orc, à cause de la pluie, durent finir la nuit dans l'église désacralisée: un autel couvert de cadavres, des morceaux et des viscères dans le transept, etc.



Jour 2

Le lendemain, le groupe fut rejoint par un archer elfe du nom de Melthir, qui était envoyé par un certain bienfaiteur orc. Sarlia essaya de ne pas se méfier comme jadis, et accepta son aide. Gaashnaack accepta aussi de servir dans l'ordre, mais en échange, il voulait être gardien de l'arsenal de l'ordre, et qu'on aille lui chercher son armure à Caer Darrow. Melthir se porta volontaire. Avec Xhen, Leanne et les deux autres, la grande maîtresse de l'ordre naissant d'Orzhova partit vers Val Tempête, au Sud, étant donné que le manoir était bloqué. Sur la route, un long frisson lui parcourut l'échine: Silumgar venait de lancer son stimuli magique. Mais pour elle, il indiquait surtout où se trouvait Nalfeim, l'ancien lieutenant du spectre. Elle laissa son groupe à Val Tempête, puis partit dans la forêt noire, où le démoniste s'était réfugié, en état de choc. A l'aide d'un sort de soin destiné à le calmer, Sarlia en apprit plus sur l'état de Nalfeim: on avait tué son amante Azhera. Il connaissait aussi Xhen, ce qui surprit beaucoup la paladine. Les deux elfes, sous une pluie battante, rejoignirent Val Tempête: il était temps pour la paladine d'avoir quelques explications sur la fin de l'Effroyable Légion et sur ce qui était arrivé pendant son voyage en Pandarie. Les réponses ne vinrent que lentement, et à mots couvert, car Nalfeim était dans un piteux état mental.



Jour 4

Deux jours plus tard, alors que Leanne était partie en repérage dans la Forêt Noire, Sarlia et son groupe (que Melthir avait quitté), furent visités par la maîtresse chamane Anja et le prêtre Adaneril de la Dernière Garde. Van'Jin, chef de cette dernière, cherchait à s'assurer que les anciens soldats de l'Effroyable Légion étaient soient hors combat, soit repentis. Les échanges avec le religieux furent difficiles, car l'état mental de Nalfeim empirait peu à peu. Le démoniste Vyriss, vétéran des ravages de l'Effroyable Légion, arriva alors, jurant allégeance à l'Ordre d'Orzhova, devenant le premier 'chevalier' de l'ordre. Sarlia était persuadée que tout le monde pouvait avoir une rédemption, même si l'envoyé de la Dernière Garde (bien qu'il garda ça pour lui), n'était pas très convaincu. Finalement, au retour de Leanne, et sous les suppliques de Anja, le groupe partit vers l'intérieur des terres car une grande tempête élémentaire se préparait, réminiscence du cataclysme qui avait durement frappé Gilnéas jadis. Sarlia et sa troupe prirent la route du Nord, cap sur le Manoir de Grisetête, espérant que le tombeau de givre soit enfin défait.

Sur un pont, ils décidèrent de tenter de soigner l'âme ravagée par le chagrin de Nalfeim. Les deux prêtres et la paladine mêlèrent leurs efforts, et finalement, Nalfeim fut libéré de ce qui était une possession démoniaque. Les trois soigneurs, en bannissant le démon, furent frappés par la voix dans leur tête qui murmurait "La Légion revient.". L'elfe se dit que c'était l'occasion de faire les armes de ses chevaliers... A condition d'en avoir. La jeune grande maîtresse proposa alors à ses compagnons (Leanne, Xhen, Gaashnaack et Nalfeim) de devenir les premiers chevaliers de son ordre. Une fois qu'ils furent adoubés, les chevaliers prirent la route du manoir, et y rencontrèrent Gronlin, le gobelin dément de l'Effroyable Légion. Celui-ci, même fou à lier au yeux de tous, supplia de vouloir rentrer dans l'ordre, chose que Sarlia lui accorda. Enfin... Supplier est un bien grand mot. Disons seulement qu'il avait réussi à se convaincre que servir cet ordre devait être bien pour lui. Quoi qu'il en soit, alors qu'il posait des explosifs pour faire sauter le tombeau de givre qui enfermait le manoir, un prêtre arriva et il rejoignit aussi l'Ordre de Orzhova.

Une fois la porte défoncée à grand renfort de dynamite, les templiers purent découvrir leur forteresse. Au coeur du manoir se trouvait un cadavre d'elfe gelé, sûrement la défunte Azhera. Nalfeim pulvérisa le corps d'une boule de feu, mais manqua de tuer plusieurs personnes. Pris de panique, les templiers tentèrent de l'arrêter (Gronlin à grand coup de fusil), mais l'elfe parvint à se téléporter hors d'atteinte. Il revint quelques jours plus tard, mais ne dit absolument rien de là où il était allé, et Sarlia ordonna qu'on ne le lui demande pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[05-07-09/08/16] Les premier pas de l'Ordre (avant la chute d'Ag'thar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Neutre] Le Premier Cercle
» Finir le premier niveau en une vie
» Un jeu sur le premier empire pour rassembler la communauté..
» MTGO Sealed Premier event.
» premier scorpion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm ) :: Chronologie :: L'Ordre de Orzhova-
Sauter vers: