Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm )



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Jeu 3 Nov - 2:39
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
[11/12/2016] As de trèfle.
Pourquoi personne ne veut jouer avec nous ?
Le vote pour un nouveau chef
Idée : Changement de serveur?
Les troubles actuels
QUI VEUX LE RETOUR DE VAN'JIN ?
Octavien Frost "Le Roi de la Nation Libre de Gilnéas"
[03/12/16] Engagez vous sur le Revenge!
Un rage quit qui pourrait bien se terminer en quit définitif/RP fermé
Collectif !!!

Partagez | 
 

 #4 : Débarquement sur Tol Barad (by silumgar )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quel'Thalos Soleran

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 22/07/2016

MessageSujet: #4 : Débarquement sur Tol Barad (by silumgar )   Jeu 18 Aoû - 13:16

Aucun des chefs de l'armée coalisée ne voulait rester en arrière et attendre qu'un nouvel assaut ne tombe. Gel'ran, en écoutant le rapport de Sarlia, eut alors une idée: frapper l'ennemi là où il se croyait invincible. Il faudrait capturer Tol Barad puis exterminer la menace une fois là bas. Van'jin, Sarlia et le chef Loup de Givre ordonnèrent à ce que des provisions et de grandes quantités de matériel soient acheminées à Gilnéas. La guerre avait atteint les fils et filles de la Horde, à eux de porter le combat à l'ennemi. Une petite flotte fut réquisitionnée à grand renfort d'or, et par une froide matinée de ce début d'hiver, elle fit voile vers le Sud et les deux îles abandonnées de toute vie.

. . .

Gel'Ran se tenait sur la proue du vaisseau tout de fer et de bois. Le vent cinglant du large faisait virevolter sa cape, mais il n'en avait cure. Il avait connu les bourasques des crêtes de Givrefeu, cette brise n'allait pas le faire trembler. Derrière lui, sur le pont de vaisseau, étaient rassemblés près d'un tiers des soldats de l'armée coalisée. Depuis qu'un gobelin à moitié fou avait hurlé 'Terre en vue!', tout le monde était à cran, sachant que l'heure du débarquement allait arriver. Le vieil orc prit une grande inspiration, puis se tourna vers ses soldats. Il reconnut des vétérans de son propre clan, des jeunots de la Dernière Garde, qui n'avaient peut-être encore jamais combattu et même quelques anciens serviteurs de Silumgar. Un rictus se dessina sur ses lèvres usées. Il se leva de toute sa hauteur et parla d'une voix forte:
"Mes frères. Dans cette brume se cache une île abandonnée des dieux et des esprits. Seule la mort et la corruption règnent dans ce bourbier." Il leva bien haut sa hache avant de la rabaisser. "Je peux comprendre la peur qui pourrait vous prendre. Nombreux sont les grands soldats morts sur cette île. Mais dans ces brumes se cachent des humains dont la seule présence déshonore les braves gars tués ici! Ces humains nous ont attaqué, nous avons été humiliés! Ils ont eu la folie de se croire à l’abri de notre honneur, en se cachant dans la vase de ce lieu perdu." L'orc se retourna vers l'avant, remarquant la forme des falaises dans la brume. Il eut un sourire féroce. "Mais nous leur montrerons que nous sommes une armée, que nous sommes une famille! Et que la Horde ne baissera le regard devant quiconque, pas devant le Fléau, pas devant les arrogants seigneurs de la Légion Ardente, et certainement pas devant des lâches!" Il se retourna et leva à nouveau sa hache: "Pour la Horde!" Hurla-t-il à plein poumons. "POUR LA HORDE!!" Répondirent en cœur les soldats. La bataille de Tol Barad allait commencer.

Le débarquement réussit à être furtif, des soldats bravant les risques pour tuer des sentinelles et permettre à leurs camarades de débarquer leur matériel en sécurité avant de s'équiper. Sarlia, en tête de ses chevaliers, prit la direction du Sud, connaissant l'endroit que les humains avaient choisi comme repère. Les éclaireurs exécutèrent toute opposition, et l'avant garde s'engouffra dans les profondeurs de ce que les premiers propriétaires de l'île avaient appelé 'Le Trou'.

Au hasard des vieilles cellules à moitié effondrées et des couloirs moites, les soldats coalisés découvrirent leurs ennemis. Aleroth, leur chef, avait le visage déformé par un sourire carnassier. "Enfin" fut le seul mot qu'il prononça en se retirant pour laisser passer ses propres soldats en armure noire. Gel'ran leva son arme et hurla, secondé par toute une armée: "Pour la Horde!". Le choc dans le couloir fut assourdissant. Pendant quelques minutes, Sarlia n'arrivait que difficilement à savoir sur qui frapper. Elle se retrouva perdue dans cette mêlée confuse et sans merci, où les haches de la Horde et les épées de l'Alliance s'entrechoquaient dans une effroyable cacophonie. Mais, mû par une soif de vengeance mal contenue, l'assaut des soldats coalisés se transforma en un massacre. En sous-nombre, les humains trop confiants furent méthodiquement traqués et massacrés par les chevaliers vengeurs, les orcs vindicatifs et les gardes déterminés. Sarlia, avec Nalfeim et Van'jin à ses côtés, se lança alors à la poursuite d'Aleroth.

S'en suivit une course-poursuite dantesque dans les souterrains humides et croulants, l'humain à l'armure sable perdant peu à peu du terrain. Finalement, il se retrouva dans un cul-de-sac. Mais un mage renégat à ses ordres, posté là en cas de coup dur comme celui que la Horde lui portait, ouvrit un portail. Le chevalier noir se retourna, triomphant, vers ses poursuivant, son sourire transformé en un rictus enragé: "Maintenant, la vrai bataille peut commencer!" Il se jeta dans le portail alors même qu'une dague de Van'jin lui frôlait le casque. Sarlia abattit sans pitié le mage, qui mourut en hurlant, son portail disparaissant au passage de son maître. Alors que les héros commençaient à respirer après leur longue course, ils entendirent des bruits de combats venant de plus haut. La Ligue des Ombres ripostait!

Arrivée au niveau de la surface, Sarlia découvrit avec horreur que Gel'ran était touché au flanc. Un chevalier de la mort de la Ligue tenait à lui seul un corridor menant aux arrières de ses frères d'armes, et sa lourde claymore avait déjà défait plusieurs guerriers. Enragée en voyant le chef de l'assaut blessé, Sarlia rallia tous les soldats à portée pour mener immédiatement une nouvelle charge sur le chevalier de la mort. Même si elle en écopa d'une profonde blessure au ventre qui avait fracassé son armure et ouvert les muscles de son flanc, l'elfe et ses troupes parvinrent à noyer l'humain sous une avalanche de lames. Elle vit alors l'explorateur orc, qu'elle avait rencontré au manoir, menait quelques soldats épuisés mais exaltés sur les arrières des soldats de la Ligue des Ombres, nettoyant le passage pour qu'on puisse permettre aux blessés d'être amenés au camp de base.

. . .

SPOILERS: Vous êtes prévenus!:


Enfin, on arriva à porter Sarlia hors du souterrain, aux côtés de Gel'ran, que quelques soins magiques avaient remis sur pieds. Les prêtres et autres mages sacrés faisaient du bon travail, refermant les plaies des blessés qu'on leur amenait. Sarlia avait préféré attendre son tour plutôt qu'user de sa position de grande maîtresse pour avoir accès à des soins. Elle-même, malgré la douleur, refermait déjà doucement ses plaies à l'aide de prières magiques. Du coin de l’œil, elle vit Leanne, Arkenathon, Sare ou encore Adaneril à l’œuvre, permettant à des soldats grièvement blessés de garder l'espoir en leur survie. La grande maîtresse sourit, enivrée par cette bataille. Le goût métallique du sang lui remonta à la bouche, et elle préféra se concentrer sur ses blessures.

De son côté, Van'jin, vite rejoint par Gel'ran, reprirent en main la situation. Avec des chamans comme Anja, les deux chefs pouvaient savoir où avaient lieu les escarmouches. En effet, même en frappant de dos, la Ligue des Ombres manquait d'hommes, et l'armée coalisée les avait repoussés. Maintenant, des groupes de soldats écumaient l'île à la recherche des derniers humains pour les passer au fil de l'épée. Xhen, chevalier de l'ordre, fit savoir que lui et ses hommes connaissaient des difficultés au pont entre les îles, car une bande de chevaliers aux impénétrables armures noires, appuyés par des maîtres assassins profitaient de l'étroitesse du pont pour repousser des vagues de soldats, en envoyant plusieurs se briser contre les récifs sortant de l'eau noire de la mer. Van'Jin monta sur le premier raptor à portée, et rejoignit le combat. Encouragés par la présence d'un de leurs chefs, les coalisés redoublèrent d'efforts. Même si le brave troll fut lui-même grièvement blessé, ses soldats réussirent à jeter à la mer les chevaliers noirs, les condamnant à la noyade, une mort suffisamment cruelle contre laquelle leurs armures ne pouvaient rien. La bataille tournait à l'avantage des coalisés.

Les Loups de Givre, ainsi que les vétérans encore en forme de l'armée, se firent un devoir de traquer les derniers humains. Les autres soldats eurent la lourde tâche d'amener les blessés aux Trou, où les soigneurs œuvraient jusqu'à l'épuisement, et surtout de rassembler les corps des braves tombés au combat.

. . .

Jusqu'à tard dans la nuit, on fêta la victoire, car elle était porteuse de bon présages. Mais Sarlia, assise devant un feu de camp, savait que ça n'allait pas durer éternellement. Tant qu'Aleroth n'était pas mort, la Ligue des Ombres attaquerait, sans parler de cette étrange impression d'être observée qui ne la quittait pas depuis qu'elle avait posé pied à terre sur l'île.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
#4 : Débarquement sur Tol Barad (by silumgar )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problèmes avec les appareils de débarquement
» Avant le débarquement de Normandie...
» Argaloth à Tol Barad le 21-02-2011
» Les récompenses de Tol Barad (équivalent du joug à Cataclysm)
» Débarquement d'un véhicule et.... et quoi après?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm ) :: Chronologie :: La Dernière Garde-
Sauter vers: