Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm )



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Jeu 3 Nov - 2:39
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
[11/12/2016] As de trèfle.
Pourquoi personne ne veut jouer avec nous ?
Le vote pour un nouveau chef
Idée : Changement de serveur?
Les troubles actuels
QUI VEUX LE RETOUR DE VAN'JIN ?
Octavien Frost "Le Roi de la Nation Libre de Gilnéas"
[03/12/16] Engagez vous sur le Revenge!
Collectif !!!
Un rage quit qui pourrait bien se terminer en quit définitif/RP fermé

Partagez | 
 

 [14/08/16] L'unité des trois armées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silumgar

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 19

MessageSujet: [14/08/16] L'unité des trois armées   Lun 15 Aoû - 1:49


Près de deux semaines plus tard, les éclaireurs d'Orzhova rapportèrent à Sarlia que les soldats de la Dernière Garde et une délégation officielle du clan Loup de Givre campaient aux abords du Mur de Grisetête. Décidée à montrer à ces bandes de héros que son ordre n'avait rien à leur envier, la grande maîtresse rassembla les chevaliers pour accueillir ces renforts dans la guerre à Gilnéas. A la tête de la fine fleur de ses Templiers, Sarlia alla donc à la rencontre des soldats des respectés Van'jin et Gel'ran. Les premiers échanges furent une réussite, et rapidement, on décida de rassembler les soldats au Manoir de Grisetête. Alors que les troupes faisaient connaissance, la grande maîtresse fit monter jusqu'à l'observatoire Van'jin, sa compagne Izumy et le chef Gel'ran. Après quelques trivialités sur l'architecture, on en vint aux faits.




La Dernière Garde et les Loups de Givre suivaient des rumeurs concernant le retour possible de la Légion Ardente. Sarlia se souvint alors des propos du disparu Ha'guul, et comprit qu'eux aussi devaient être au courant de quelque chose. Gel'ran fut très clair, car il était convaincu que si la Légion arrivait à reposer pieds en Azeroth, les résultats seraient dramatiques, voire définitifs pour la planète. Alors que les chefs discutaient de si ce scénario était réaliste ou non arriva une chevalière de sang qui s'était aisément introduite dans le manoir. Sarlia y reconnut la paladine Sare, dont les descriptions qu'on lui avait donné d'elle étaient véridiques: une elfe fraîche dont l'air martial n'entamait pas le moins du monde la beauté, malgré un cache-œil à l’œil droit. La nouvelle arrivée avait entendu en montant qu'on parlait de la Légion Ardente, aussi raconta-t-elle sa rencontre avec le spectre d'un sorcier mort depuis des siècles.
Les avertissements de ce fantôme furent reçu assez froidement par les chefs de la Dernière Garde et des Loups de Givre, qui craignaient que la Légion veuille attirer le plus grand nombre de soldats avant de les tuer en un assaut surprise dévastateur.




Sare et la grande maîtresse d'Orzhova défendirent que la Légion préfèrerait travailler discrètement, et qu'il serait idiot qu'ils informent de potentiels ennemis. On arriva finalement à la conclusion que la garde, les loups et l'ordre devraient unir leurs forces pour traquer et éradiquer la menace démoniaque. C'est à ce moment que les choses se compliquèrent, car Van'Jin se méfiait de l'ordre de Orzhova pour la présence d'anciens serviteurs du seigneur noir, sans parler que le manque d'expérience de Sarlia pour diriger son ordre pourrait être problématique. L'intéressée pris violemment la remarque, mais Gel'Ran et Sare parvinrent à la calmer. De toute façon, comme le dit alors le vieux Loup de Givre: "Toute aide sera la bienvenue si la Légion est amenée à revenir." Il fut donc décidé que les trois groupes militaires s'aideraient pour se battre contre les démons.




En descendant, Sarlia fut apostrophée par Arkénathon, qui lui annonça qu'un orc voulait la voir. Laissant à Van'Jin et Gel'Ran le soin d'informer leurs troupes de l'alliance des trois armées, la grande maîtresse alla à la rencontre de cet orc à l'armure noire. Son nom sonnait nain et il prétendait avoir un moyen de régler définitivement le problème de la guerre entre la Horde et l'Alliance. Il recherchait, avec l'aide de quelques nains, une relique datant de l'époque des titans: la couronne du roi terrestre, le symbole du pouvoir du père des pères des nains actuels. Mais alors qu'ils discutaient, une flèche s'enfonça entre Sarlia et l'orc, qui dégainèrent leurs épées. L'Alliance lançait une attaque surprise. On abandonna un temps l'idée de traque au démon et de paix. Une chose restait à présent aux soldats présents au manoir. Et cette chose se résumait en un seul mot.

Guerre!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[14/08/16] L'unité des trois armées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armée orque à 2000 pts
» Quels sont pour vous les 3 armées les plus fortes de 40k ?
» Apocalypse 100000 points en Juillet !
» Unité de l'armée Lg (base, spé et rare)
» WFB, Trois armées en attente...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm ) :: Chronologie :: Inter-guildes-
Sauter vers: