Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm )



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Jeu 3 Nov - 2:39
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
[11/12/2016] As de trèfle.
Pourquoi personne ne veut jouer avec nous ?
Le vote pour un nouveau chef
Idée : Changement de serveur?
Les troubles actuels
QUI VEUX LE RETOUR DE VAN'JIN ?
Octavien Frost "Le Roi de la Nation Libre de Gilnéas"
[03/12/16] Engagez vous sur le Revenge!
Collectif !!!
Un rage quit qui pourrait bien se terminer en quit définitif/RP fermé

Partagez | 
 

 [07/01/17] Le trésor de Kalgar le rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silumgar

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 19

MessageSujet: [07/01/17] Le trésor de Kalgar le rouge   Dim 8 Jan - 19:29

Prologue:

Ce ne fut qu'après deux semaines de planque que Nakamora parvint à faire en sorte que les pirates ne baissent la garde. Monter sur le Revenge alors que l'équipage était majoritairement ivre mort ne fut qu'une formalité, qui s'acheva sur la mort de Hemino, l'un des hommes de confiance de Skarfang le pirate. Fou de rage, l'orc se rua à la poursuite de l'elfe, vite rejoins par une Kay'Thas mystérieusement revenue au bateau après deux longs mois d'absence.

Partie 1: Cabestan.

Skarfang était emplit d'une froide colère. Face à lui, l'elfe et ses comparses se tenaient fièrement, leurs sourires étaient insoutenables. Ils avaient tué Hemino et en prime, ils avaient osé lui prendre les cartes. L'orc arma ses pistolet et, échangeant un regard avec Kay'thas, fit irruption dans la ruelle, armes au poing! L'orc menaça les elfes de ses pétoires, exigeant qu'on lui remette les cartes d'os. A sa grande surprise, l'elfe essaya de négocier plutôt que de se battre.
L'elfe avait l'avantage du nombre, mais il préféra demander au pirate une alliance. Lui et ses mercenaires ne voulaient qu'une partie du trésor, seulement un livre caché avec. Le trésor reviendrait donc aux pirates. Sceptique, l'orc accepta tout de même, sachant qu'il était préférable d'avoir une partie de l'or que rien du tout, surtout lorsqu'un nouvel elfe fit irruption, un certain Athyn qui connaissait manifestement Warka'Tozz et son frère.

L'elfe déclama alors les quatre phrases qui servaient de coordonnées au trésor:
"dans les jungles étouffantes,
à l'ouest du monde,
sur une île marécageuse,
dans les ombres d'une grotte noyée,"

Il restait à résoudre l'énigme. Après un bref tour de la carte de Kalimdor (l'ouest du monde), seule deux régions présentaient des îles marécageuses et couvertes de jungle: Féralas et Âprefange. En y réfléchissant bien cependant, l'hypothèse de Féralas fut rejetée car il n'y avait pas de jungles. Rester à déterminer quelle île d'Âprefange cachait de trésor. Medusae à la voix d'or, une elfe encapuchonnée qui accompagnait les mercenaires, finit par faire penser à l'île d'Alcaz. Restait à vite trouver un bateau. Plutôt que de repartir à la baie de Lamepoing pour trouver le Revenge, les mercenaires et les pirates empruntèrent un vif navire marchand, cap sur l'île.

Partie 2: l'île au trésor

Il pleuvait des cordes lorsque le bateau fut amarré au vieux ponton à moitié moisi.
"Nous y voilà." Déclara Warka'Tozz.
"Avec une pluie pareille, pas étonnant que Kalgar la décrive comme 'marécageuse' cette île."
Le groupe avança un moment dans la boue, vers les ruines bâties sur les hauteurs. Deux chemins se séparaient. Après une rapide inspections des ruines auquel menait le premier, les aventuriers se rendirent aux autres ruines noyées par la pluie. Skarfand découvrit un escalier dérobé qui menait dans un antique souterrain.

Un couloir où de l'eau croupie montait jusqu'au chevilles les mena dans une plus vaste salle à moitié inondée. Au fond, bloquée par une vielle grille rouillée, se trouvait une petite salle au sol de terre meuble. Skarfang pulvérisa la grille mais, après une rapide inspection, il s’avéra que le trésor n'était pas là. Athyn remarqua alors un puits engloutit. Le groupe descendit et découvrit une poche d'air cachant une grotte.
Le trésor aurait du être là, à leurs pieds. Pourtant, il ne restait de lui qu'un heptagramme de minuscules runes luisantes d'un faible feu. Il ne restait rien de matériel. Juste ce symbole qui semblait se gausser de ces aventuriers. Skarfang était furieux, Nakamora et Warka'Tozz étaient blêmes. Medusae avait déjà vu cet heptagramme, en croquis dans le bureau de Gandling à la Scholomance.
Un temps, on pensa qu'Hersandre, la mystérieuse employeuse des mercenaires, ainsi que son époux Silumgar, semblèrent être à l'origine de la dispariton. Pourtant, ni Hersandre, ni SIlumgar ne savaient où était le trésor, donc ça ne pouvait pas être eux. Skarfang était fou de rage. On lui avait menti en lui disant que le trésor n'était pas qu'un livre, on l'avait manipulé et en prime, le trésor avait disparu. Il était temps que quelqu'un paye. Souriant comme un dément, l'orc sortit de son manteau son premier pistolet et tira dans la poitrine d'Athyn qui fut projeté contre un mur par l'impact. Profitant de la surprise, l'orc invectiva à Kay'Thas qu'il était temps de filer et se jeta à l'eau...
... Pour se heurter sur de la glace. Medusae avait gelé la surface de l'eau et ricanna cruellement en voyant l'orc très surpris se relever. Criant à la trahison, les mercenaires se ruèrent sur l'orc, qui les repoussa à grand mal. Skarfang ordonna à Kay'Thas de l'aider, mais elle lui répondit qu'elle préférait admirer le spectacle. Hilare, Nakamora lui annonça que l'elfe l'avait abandonné. Furieux, le capitaine empoigna Athyn et lui braqua son second pistolet sur la tempe, ordonnant à ce que Medusae brise la glace magique. Après une légère hésitation, elle aquiesta. Sans remarquer que Kay'Thas prenait aussi la pourdre d'escampette. L'orc, dos au mur, avança jusqu'à l'eau, tira un coup sur Warka'tozz, qui pulvérisa une partie d'une de ses épaulières avant de balancer Athyn sur les elfes. L'orc fila à l'eau et nagea jusqu'à la grotte principale. Se ruant vers la sortie, Skarfang ne vit pas l'épée sortir d'un renfoncement. L'arme de Kay'Thas mordi profondément la chair de l'orc qui hurla de douleur avant d'essayer de riposter au kukri.
Nakamora arriva alors, rapidement suivit par les autres mercenaires. L'orc sortit de son manteau son troisième pistolet, tira une balle pour couvrir sa retraite et tenta de filer. Une flèche de Nakamora l'atteignit en plein genoux et c'est en claudiquant qu'il parvint à atteindre la surface. L'orc, ne tenant debout que grâce à sa pure rage, fit une dernière fois volte-face. Sachant qu'il allait mourir, autant faire aussi mal que possible avant. Après avoir repoussé quelques assauts, Medusae décida de faire goutter à l'orc l'étentdu de sa puissance.

Ôtant sa capuche, l'étrange elfe montra son visage d'ange, un sourire cruel aux lèvres. Avec une vitesse surnatuelle, l'elfe se rua sur Skarfang, perforant sa cuisse de sa lame avant de le jeter au sol d'un coup de pied dans le plexus. Savourant chaque parcelle de douleur, l'elfe enfonça dans le genoux droit de l'orc son épée et se pencha sur lui pour voir aux premières loges l'agonie du peau-verte. C'est alors que Nakamora commit un erreur qui manqua de coûter la vie à tout le groupe. Voulant lui aussi enfoncer une pique dans l'orc, il lui déclara, triomphant, cette phrase:
"Tu n'as plus rien orc. Ton équipage, ton trésor, ta vie... Et même Valedaria."
Les yeux de l'orc luirent de haine et, d'une ruade bestiale, il envoya Medusae au sol et se releva difficielement. Nakamora le chargea pour aider sa camarade et renvoya l'orc au sol. Mal lui en pris, car une botte ferré lui parti à pleine puissance dans l'entre-jambes. Grognant un juron étouffé, l'elfe recula, mais pas assez vite pour esquiver un coup de kukri au niveau du ventre.
A nouveau debout, Skarfang sortit le dernier pistolet caché dans son manteau et blessa par balle Nakamora avant d'essayer de le charger dans le but clair de l'écharper.
Warka'Tozz libéra un torrent de Chi et Athyn lança une orbe de pureté, mais rien n'arraitait la bête qui n'était plus que colère. Seule l'agilité du chasseur lui sauva la vie.
Medusae repassa alors à l'attaque en se jetant sur l'orc et plongeant son regard maudit dans le sien injecté de sang. L'orc rugit de douleur en sentant sa jambe gauche se transformer en pierre friable. Fou de colère, il repoussa l'elfe d'un coup de poing avant de lui mettre un coup de Kurki en plein visage. Warka'Tozz, voyant son amante en danger, lança ses deux katanas dans l'orc. Les deux lames le percèrent de part en part, l'une dans le coeur et l'autre dans l'estomac. Grognant un dernier juron, Skarfang tomba à genoux et s'éteignit.

Cependant, avant même qu'ils ne puissent savourer leur victoire, les mercenaires sentirent brutalement grimper la chaleur alors que le ciel devenait cramoisis. Une voix résonna alors, à la foix glaciale et étrangement amicale:
"Merci à vous mercenaire. Grâce à vous, j'ai enfin à disposition mon septième fils la colère." Alors que résonnait la voix, une tornade de scories entoura le cadavre de Skarfang qui devint lentement de la poussière.
"Je vous laisse la vie, mais sachez que la bonté du prophète de perfection n'est pas éternelle. Partez à présent."
Sans trop demander leur reste, les mercenaires prirent la fuite.


Partie 3: Dalaran

Hersandre, assise inconfortablement sur une petite chaise dans un renfoncement des égouts pollués de magie, regarda arriver les mercenaires. Bredouilles. Mais il y avait pire. Un heptagramme avait été tracé dans les ruines. Un heptagramme qu'Hersandre connaissait.
Les mercenaires lui expliquèrent toute l'histoire, de leur arrivée à la mort de Skarfang et à l'apparition. Tremblante de tout son corps de fer, Hersandre leur demanda de réptéter le nom de celui qui prétendait leur avoir parlé. Sentant le trouble de leur employeuse, les mercenaires lui demandèrent des informations.
Hersandre leur parla alors d'un homme qu'elle et Silumgar avaient connu jadis: Xorian, le prophète de Perfection. C'était un mage quelque peu dérangé qu'ils avaient connu dans leur jeunesse. Ce mage cherchait la perfection et à se débarasser des choses qui rendaient son âme faible. Il avait financé leur installation et leurs premières recherches. A l'époque, ils avaient mis en avant 7 faiblesses dans une âme humaine: orgueil, colère, avarice, envie, paresse, gourmandise et luxure. Il existait, d'après leurs recherches, un lien entre l'âme et ces sept faiblesses qui étaient elles-même liées aux lignes ley. Cependant, d'après leurs résultats, il y avait un mondre entre prendre une légère et temportaire distance avec ces 7 faiblesses et s'en débarasser.
Manifestement, Xorian avait réussi vu qu'il parlait d'un septième fils. Il fallait retrouver ce fou furieux et savoir ce qu'il voulait faire, car même Hersandre sentait que c'était un grand risque qui couvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[07/01/17] Le trésor de Kalgar le rouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EDH] Liste des généraux
» Zonage et temps de trajet
» Les différents vols draconiques *à enrichir*
» [Supprimée]
» [Deck Type 2] - Spread'em

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm ) :: Histoires du Collectif-
Sauter vers: