Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm )



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Jeu 3 Nov - 2:39
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
[11/12/2016] As de trèfle.
Pourquoi personne ne veut jouer avec nous ?
Le vote pour un nouveau chef
Idée : Changement de serveur?
Les troubles actuels
QUI VEUX LE RETOUR DE VAN'JIN ?
Octavien Frost "Le Roi de la Nation Libre de Gilnéas"
[03/12/16] Engagez vous sur le Revenge!
Collectif !!!
Un rage quit qui pourrait bien se terminer en quit définitif/RP fermé

Partagez | 
 

 #8 : Wor'Gol, foyer des Loups-De-Givre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vealan

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : Lyon

MessageSujet: #8 : Wor'Gol, foyer des Loups-De-Givre.   Dim 11 Sep - 17:05

A Âtreval, les festivités étaient sur le poing de se terminer. En effet, les Loups-de-Givre qui avaient été invité pour festoyer partaient peu à peu, il était un soir important pour eux; celui de rentrer en Givrefeu, dans leur terre.



A la fête, il ne restait plus que Genaurioshs et le Chef-De-Clan Oklan. Ce dernier ordonna à son orc de partir rejoindre le portail avec les autres Loups-De-Givre. Un débat s'engageait car Genaurioshs ne voulu point abandonner Oklan, surtout à cause des récents problèmes diplomatique concernant et les Loups-De-Givre et La Dernière Garde. Moi, Vealan, je décidai d'intervenir, puis j'eus une idée, celle d'ammener Oklan au portail, et de le traverser avec lui. La présence d'un membre de la Garde sur les terres traditionnelles des Loups-De-Givre pourrait améliorer les relations, et repartir sur de bases saines.
Genaurioshs ainsi qu'Oklan acceptèrent, et l'orc partit rejoindre le portail. Quelques heures plus tard, Oklan et moi décidions donc d'y aller. Je croisai le chemin du Grand Maitre, Adaneril, et lui expliqua la mission que je tentais d'accomplir. Il fut d'accord avec moi, et me donna la permission de franchir le portail, pouvant aussi amener Gronlin là-bas par la même occasion, tel était le marché.

Dès que je rejoignis Oklan dehors, il n'était pas seul, en effet, le sage et Grand Druide Abrazuce se trouvait là, ils discutaient ensemble. Une fois au contact de ces derniers, j'appris qu'Abrazuce allait faire parti du voyage, qu'il avait besoin d'aller en Draenor, et que l'occasion s'y présentée enfin.

Une fois le portail franchit, nous arrivâmes dans Givrefeu, dans un fief de la Horde, plus précisément. La température avait chuté si rapidement que s'en était très déstabilisant. Un vent glacial embrassait mon armure, et même derrière cette protection, ma peau commençait à bleuir.  J'observais ces terres enneigés, contrasté par la lave qui s'écoulait, affichant un paysage splendide.



Nous avions rejoins la plupart des Loups-De-Givre, et nous étions fin près à partir. Nous entamions un voyage et arrivâmes dans un avant-poste du clan. Là-bas, nous prenions le temps de nous reposer, et de boire des boissons chaudes.



Oklan montra aussi son trône, celui sur lequel une fois assis, il se sentait enfin chez lui.



Après cet arrêt, nous reprenions la route, traversant des routes gelées et nous fîmes enfin arrivés; Wor'Gol.
Je pris le temps d'observer le camp, de garder en mémoire chacun des détails qu'il présentait, grâce à la visite guidée des Loups-de-Givre.



Je pus me présenter à un grand nombre de membres du clan, si ce n'est tous. Nous nous reposions un petit instant dans la taverne de la ville, puis Oklan nous offrit quelque chose, à moi ainsi qu'à Abrazuce. Il sortit d'un vieux coffres quelques morceaux de fourrure, ainsi que des pièces d'armures. Je les saisis et plus tard dans la soirée, allai me confectionner mon armure.
Les jours passèrent ainsi que des activités traditionnelles chez les Loups-De-Givre; nous avions par exemple chasser le Sabot-Fourchu, une expérience ma foi intéressant.
Mais se soir là, il n'en était plus aux traditions, mais à la vengeance. En effet, Gronlin fut trainer dans la neige par un Grunt, et emmené au sein d'un rassemblement de membres du clan, tous autour d'un feu. Je rejoignis cette "assemblé" et observa ce qu'il se présenta sous mes yeux.



La vermine adorée de Silumgar commençait à déblatérer contre les orcs; des paroles bien inutiles. Oklan rappela ce qu'avait fait Gronlin, tué un membre du clan, Golash, et chaque orcs autour de moi grognèrent furieusement.
Oklan fit ensuite appel à Zhog, lui donnant un ordre simple; lui couper quatre doigts, deux index ainsi que deux pouces.
Le gobelin cria, supplia, pleura, mais rien ne marchait. Zhog approcha et maintenu fermement le poignet de Gronlin, et d'un coup sec, il lui coupa un doigt. Cette scène se répéta trois autres fois.  



Une fois le gobelin mutilait, il hurlait de douleur, plongeant ses mains au feu, pour tenter de cautériser les blessures nouvelles. Il tomba dans un genre de coma, et se réveilla rapidement, jurant la mort de tous ceux se trouvant ici.
Personne ne le prit au sérieux, ils désiraient tous mettre un terme à sa pitoyable vie, mais Oklan prit la décision de le laisser mourir en Givrefeu.. Je contestais sa décision, et lui demanda de changer d'avis, de le gardait prisonnier pour le rammener à Âtreval, et ainsi le rendre à l'Ordre de Orzhova, comme notre marché le stipulait.
Oklan accepta, le sort du gobelin ne l’intéressait plus. Ce dernier fut donc attaché comme un morceau de viande pour les prochains jours, jusqu'à notre départ.

Les jours passèrent, à nouveau il y eu des activités diverses, et des événements conséquents, comme le mariage d'Oklan et de Gortrana, et les batailles contre les Sire-Tonnerre. Zhog y perdit la vie, ainsi qu'un grand nombre de grunts, mais la victoire revenait aux Loups-de-Givre.





Ma participation me donna un titre, celui d'Œil-De-Guerre. Les membres du clan finirent donc par me respecter, et à voir l'honneur en moi.
Ce voyage m'avait beaucoup donné, et apprit.

Et le jour de départ apparu, le portail de retour vers Azeroth était là, et nous devions y aller.
Après un long voyage nous rentrions enfin à Âtreval, les Loups-De-Givre sur leur monte et le Gobelin attaché à un loup étaient là.



J'étais enfin de retour chez moi.
Gronlin fut envoyé dans le cachot, et les Loups-De-Givre conviaient à se reposer et à festoyer la fin du voyage..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
#8 : Wor'Gol, foyer des Loups-De-Givre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neovartis/DK dps impie/tank givre
» Machinimas "Les loups hurlent ..."
» La pierre de foyer votre avis !
» [Horde] La Tanière des Loups -Auberge fermé-
» les monteurs de loups d'oglah khan...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm ) :: Chronologie :: La Dernière Garde-
Sauter vers: