Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm )



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Jeu 3 Nov - 2:39
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
[11/12/2016] As de trèfle.
Pourquoi personne ne veut jouer avec nous ?
Le vote pour un nouveau chef
Idée : Changement de serveur?
Les troubles actuels
QUI VEUX LE RETOUR DE VAN'JIN ?
Octavien Frost "Le Roi de la Nation Libre de Gilnéas"
[03/12/16] Engagez vous sur le Revenge!
Un rage quit qui pourrait bien se terminer en quit définitif/RP fermé
Collectif !!!

Partagez | 
 

 #1 : un nouveau départ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quel'Thalos Soleran

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 22/07/2016

MessageSujet: #1 : un nouveau départ...   Mar 16 Aoû - 19:31

Pour Van'jin, cette chute dura une éternité. Le temps paraissait se figer à mesure que la tête de Agthar se rapprochait du sol. Van'jin mit la main sur son imposante cicatrise qui zébrait son visage.
La haine, seulement de la haine. Voilà ce qu'il ressentait pour Agthar. Lui, qui avait kidnappé son seul bonheur en ce monde, lui qui l'avait humilié, lui qui avait voulu le faire retomber dans ses plus sombres penchants. Aujourd'hui, Van'jin se tenait debout, meurtri mais néanmoins en vie, face à ce monstre, défait. Il avait attendu ce jour avec impatience, mais il se rendit compte, en voyant l'épais sang noir s'écouler de la plaie de l'Orc, que sa colère ne disparaissait pas. Cette constatation lui fit peur… La haine attendait toujours, en embuscade dans l'ombre.
Lorsque la tête tomba dans la boue mêlée de sang, le corps du démon-démoniste se mit à luire. Tous les gardiens se recouvrirent les yeux. Un halo verdâtre les recouvrit tous. Van'jin ferma les yeux avec une sorte de renoncement. Il pensait que cette lumière grangrenée était un prix à payer pour avoir vaincu le monstre. Il pensa à ceux pour qu'il avait lutté… mais se rendit compte que cette lumière ne lui fit rien à lui et à ses hommes. Van'jin secoua la tête comme pour se ressaisir puis se dirigea vers le cadavre de l'Orc. Il ne fit aucun des gestes irrespectueux qu'il avait en tête. Après tout, seul le mépris était suffisant pour cette pourriture. Il se retourna et vit la désolation qui régnait sur l’île de la Purification : les corps de démon jonchaient le sol, formant un amas macabre de lames noirs et de chairs rougeoyantes… Il vit au milieu de ce chaos Anarchiia à genoux qui reprenait son souffle. Adaneril était penché à ses cotées et psalmodiait des incantations du sacrée pour refermer les blessures de la voleuse. Van'jin vit également Krown, inconscient, entouré par une multitudes de Gardiens qui cherchait à le faire revenir à lui après sa possession.
Van'jin rangea ses lames et s'avança. Il vit soudain au milieu du tas une vision qui lui glaça le sang.
Il aurait voulu hurler, pleurer mais il ne le fit pas, non pas par dignité mais parce qu'il savait qu'il n'avait pas le droit de flancher… Il vit le corps d'Izumy. Elle avait les yeux clos et ses cheveux braisés étaient en parti plaqué sur son délicat visage. Van'jin s'approcha et constata avec soulagement qu'elle vivait.
«Je vous remercie, Loas. » se dit-il
Il lui prit la main, avant de la poser. Il fait quelque bandages rudimentaire avant d'hurler à Adaneril de venir au plus vite.
Adaneril vint, commença à incanter ses sorts, et regarda avec insistance Van'jin, qui ne voulait pas quitter Izumy, lui signalant qu'il dérangeait.
Après quelques minutes d'un court répit, le sol se mit à trembler : l'Ile avait été endommagé durant la bataille et il fallait partir.
Van'jin dit à ses hommes de se saisir de leur monture et de foncer. Van'jin gardait un œil sur ses hommes (et plus particulièrement sur Izumy) durant le trajet…
Une fois de retour à Atreval, ils constatèrent que la place était vide.
Ils auraient tous aimé voir une foule en liesse s'agiter, mais ils savaient tous que tel était le fardeau des Gardiens : Sauver Azeroth, certes, mais le faire dans l'anonymat.
Van'jin demanda à Adaneril de conduire les blessés dans la caserne. Il veilla les braves Gardiens des heures durant avant que le sommeil ne commence à doucement à venir le chercher… Ses paupières se fermèrent sur l'image de sa femme, endormie.

**************

Heril était furieux. Attristé aussi. Personne ne comprenait.
En haut de la tour de guet d'Atreval, il veillait sur l'Ordre tel un oiseau de proie. Nettoyant son arc, il cherchait à se vider la tête. Les images qui lui venait le tourmentait. Mahigan, Elsthan…
Heril tenait dans sa main une flèche qu'il brisa de colère. Ag'Thar n'avait pas hésité à brûler sur place son brave compagnon à poil. Heril considérait ses bêtes comme les êtres les plus nobles qu'il pouvait exister. Les races d'Azeroth sont consumés par leurs ambitions et même les parangons de lumière de l'Ordre n'échappaient à cette règle: Adaneril, par exemple.
Il se souvenait de son loup galopant dans la cour à la recherche de nourriture, des jeux et de la complicité qu'ils partageaient. Il se souvint également des longues veillées dans la tour de garde, lui jouant de son luth, scrutant les étoiles tandis que Elsthan se blottissait contre lui. Une larme lui échappa.
Heril rangea son arc et scruta l'horizon : il fallait qu'il pense à autre chose.
Après de longues heures d'observation, il vit un morceau d'armure noire brillant au loin.
Il descendit de la tour et s'approcha de l'étranger, prêt à le neutraliser.
« Montre toi ! » Hurla Heril en bandant son arc.
L'étranger s'avança. Il etait recouvert d'un large manteau couvrant son visage. Un sourire, à la fois triste et ironique, trahissait l'apparence elfique du visiteur. De la glace parsemait son manteau.
Destan enlève soudain sa capuche et révèle ses yeux de chevaliers de la mort. Heril baisse son arme et s'étonne : « Destan…?! »
Destan efface le sourire de son visage et prend la parole : « La Garde… Aidez-moi, je regrette... »
Destan se mit à genou et des larmes commencèrent à perler le long de son fin visage elfique.
Le héros d'Azeroth était à genou, il souffrait… Azhera, il l'avait vu mourir. Les images de sa gorge tranchée, de Azhera rampante dans son sang, de Nalfeim dévasté, avait ôté tout goût à la vie au noble chevalier. Heril prit le chevalier par le bras et le conduisit devant Van'Jin.

****************

Van'Jin fut réveillé en sursaut par un garde caparaçonné dans une armure de Gardien.
Van'jin apprit la nouvelle et descendit les marches deux à deux. En arrivant dans la cour, il vit Destan se ruer vers lui. Il lui parlait de rédemption, de contrôle, et d'apprentissage. Van'jin était visiblement ailleurs, mais Heril, lui parvenait toujours à prêter attention aux propos de l'ancien ennemi.
Van'jin posa son regard longuement sur celui qu'il considérait comme un fils. Un sourire de fierté se dessina sur le visage du troll, abîmé par les combats.
Heril se tourne alors vers Van'jin, le regarde avec ses yeux pleins de compassion et lui demande alors la permission de partir aider Destan.
Van'jin donna sa permission et vit les 2 hommes se préparer au voyage. Heril était ce genre d'homme qui ne perdait pas espoir, qui avait l'intime conviction que chacun pouvait receler en lui ne serait ce qu'une once de bonté. C'etait la raison même pour laquelle Heril refusait d'ôter la vie.
Il le refusait car il sait que tous pouvaient faire face à des moments d'égarement, qu'un être n'est jamais totalement corrompu, qu'il mérite toujours la vie non pas pour ce qu'il est mais plutôt pour ce qu'il pourrait devenir. Heril savait le passé de Van'jin, il l'avait accompagné en Strangleronce, et avait subi sa folie. Pourtant, il l'avait pardonné… Heril était un modèle pour Van'jin même si ce dernier refusait de suivre sa voie, ayant peur que sa « faiblesse » coûte la vie à quelqu'un.
Van'jin s'éloigna, mais sentit au fond de lui une présence sombre en approche. On le prévint de la présence d'un vieil Orc devant Atreval.
Le vieil orc disait se prénommer Ha'Guul. Il était certainement fou mais prévint Van'jin d'une menace imminente vers la terre des impitoyables Worgens, Gilnéas, et à Tol Barad.
Van'jin ne prêta guère d'attention à ce vieux corbeau et partit. Toutefois, les noms de Gilnéas et de Tol Barad résonnèrent dans sa tête. Van'jin savait que l'Ordre d'Orzhova, ce prétendu ordre de la lumière, s'était établi dans les terres brumeuses de Gilnéas.
Adaneril, qui avait observé ces rustres, avaient noter la présence de nombreux ex-légionnaire : Nalfeim, Gaashnaack, Gronlin…
Van'jin renversa la table de colère. La guerre n'était décidément pas finie… Il prit du papier, une plume et commença à écrire avec difficulté une lettre. Cette lettre partirait le lendemain pour la vallée d'Alterac…

« Gelran, les tambours de guerres résonnent en Gilnéas.
Je crains la présence de nouveaux et d'anciens ennemis.
Demain, j'appelerai tout les gardiens pour se rendre là-bas.
Veux tu te joindre à nous avec tes loups ?

                                                 Ton vieil ami,
                                                         Van'jin. »


Van'jin mit presque une heure pour rédiger la lettre. Les leçons d'Izumy restent encore très obscures pour le troll. Il cacheta la lettre du sceau de la Garde et envoya un messager délivrer le message.
Le troll passa ses doigts sur sa cicatrice et pensa fortement qu'il commençait à s'émousser …
Van'Jin sort alors de sa poche une lettre qu'il lit lentement… Un sourire apparaît sur son visage et l'illumine.

« Notre enfant se porte bien… Il te ressemble... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
#1 : un nouveau départ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Club du Nouveau Départ
» Une lettre, une envie..un nouveau départ?
» Un nouveau départ pour le RP?
» Warhammer V8 à la Case Départ
» Ville 7 - départ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm ) :: Chronologie :: La Dernière Garde-
Sauter vers: