Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm )



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Jeu 3 Nov - 2:39
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
[11/12/2016] As de trèfle.
Pourquoi personne ne veut jouer avec nous ?
Le vote pour un nouveau chef
Idée : Changement de serveur?
Les troubles actuels
QUI VEUX LE RETOUR DE VAN'JIN ?
Octavien Frost "Le Roi de la Nation Libre de Gilnéas"
[03/12/16] Engagez vous sur le Revenge!
Collectif !!!
Un rage quit qui pourrait bien se terminer en quit définitif/RP fermé

Partagez | 
 

 Vealan, Gardien de Sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vealan

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : Lyon

MessageSujet: Vealan, Gardien de Sang   Mer 10 Aoû - 1:10

Lothaën et Fanial Lame-Soleil furent deux Elfes de Sang forestiers, résidant à Brise-Clémente. Mariés depuis peu, ils eurent deux jumeaux qu'ils nommèrent Vealan et Heril. Ils passèrent douze années ensemble, en famille, tentant de mener une vie paisible, mais, un jour, il arriva l'une des puissances les plus noires que ce monde aurait pu connaître ; le Fléau. Le Fléau menait par Arthas Menethil déferla sur Quel'Thalas, menant un assaut en ligne droite sur l'île de Quel'Danas, détenant le Puit de Soleil. Sur son chemin, le Fléau détruisit tout, la terre devenait noir à cause de la corruption que les morts-vivants dégagèrent. Tous les forestiers durent combattre, sans exception possible, pour défendre leur terre. Lothaën et Fanial combattirent, jusqu'à ne plus avoir une once d'énergie en eux. Courageusement, ils repoussèrent les morts-vivants comme ils le pouvaient.. En vain. Ils moururent main dans la main, pensant non pas à ce qu'ils allaient devoir abandonner, mais à ce que leurs fils devront affronter.

Vealan et Heril, alors âgés de douze ans, se cachèrent chez eux à Brise-Clemente. Ils entendaient des hurlements, des épées s'entrechoquer et des elfes imploraient la lumière. En réalité, ils entendaient l'ébauche d'une guerre nouvelle. Alors que les bruits cessèrent, ils décidèrent de sortir. Ils virent un carnage, du côté des morts-vivants. La foules en frénésie les firent se séparer juste un instant, assez pour qu'un homme, se tenant le ventre, d'une main accompagné d'un tissu ensanglanté le ventre, pu attraper l'épaule de Vealan. L'homme en armure rouge accompagné d'une épée très imposante lui demanda où étaient ses parents, l'enfant ne sut pas répondre, en pleure. L'homme prit la décision qui changea la vie de Vealan, il le prit sous son aile. Ils fuirent tout deux sur son faucon dragon rouge, accédant aux sous sols de Lune d'Argent, là où d'après une légende, les Chevaliers de Sang s'entraînèrent. La bête s'arrêta devant une porte avec un aigle rouge dessus. L'homme descendit avec le garçon. "Je suis Neren Thanderion, un Chevalier de Sang. Je peux sentir la lumière en toi, tu détiens un grand pouvoir. Deviens toi aussi Chevalier de Sang et bat toi pour sauver ceux qui sont encore en vie" lui dit l'homme blessé. Vealan acquiesça d'un hochement de tête. Une fois la Malebrêche contenu, son entraînement commença.

Vealan passa six années dans ces sous sols qu'il connaissait comme sa poche, c'était son nouveau foyer. Il avait beaucoup apprit, et n'avait plus rien à voir avec l'enfant terrorisé d'autrefois. Il était devenue un homme de foi, jurant allégeance aux Chevalier de Sang et leur croyance. La Lumière lui avait donné beaucoup de pouvoir, il avait pu s'en rendre compte à plusieurs reprises, ils maîtrisa des sorts pouvant l'aider dans ces combats. Il avait aussi apprit à se battre, il maniait une estramaçon assez classique, il portait une armure, rouge, celle des Chevaliers de Sang, avec un de leur tabard. En se levant ce matin il reçut une lettre de Neren Thanderion, lui demandant de le rejoindre dans la salle de réunion plus tard dans la matinée. Vealan fit ses exercices habituels puis rejoingnit son supérieur. La situation était grave ; Keal'Thas avait réapparu sur l'île de Quel'Danas, avec un sombre but ; faire venir Kil'jaeden en Azeroth grâce à la puissance du Puit de Soleil. Mais les Chevaliers de Sang avaient besoin du Puit pour canaliser la Lumière. Les Chevaliers de Sang plaidèrent allégeance à l'Operation Soleil brisé, ayant pour but de mettre un terme aux manigances de Keal'Thas et Kil'jaeden. Vealan, s'était vu assigner sa première mission, et elle n'était pas anodine. Il devait suivre Neren Thanderion et ses troupes pour combattre Brutallus, un Seigneur de l'Abyme. Ils devaient le prendre à revers en rejoignant le champ de bataille par la Malebrêche.
Les Chevaliers de Sang, montant leurs faucons, rejoignirent l'Île de Quel'Danas, et les troupes fut envoyés un peu partout. Vealan et ses frères d'armes suivaient le capitaine Neren Thanderion jusqu'à apercevoir le démon devant eux. Il était énorme, mais les hommes ne fléchissaient pas. Et pour les encourager à combattre, leur capitaine fit un discours : "Moi aussi, au fond de moi, j'ai peur comme vous tous. Mais je vois bien au delà de mes sentiments. Notre devoir est d'exterminer cette chose de notre monde, et c'est ce que nous comptons faire. Grâce à la Lumière, nous mettrons un terme à toutes ces boucheries ! À vos armes, mes frères !"
Chaque homme serrèrent leurs armes, Vealan sentit le courage et la force monter en lui. Tous chargèrent et un combat épique débuta. Les Chevaliers attaquèrent les jambes de Brutallus, tandis que ce dernier donna des coups de lames-poing mettant à terre la plupart des hommes. Neren Thanderion apercevant ce carnage implora la lumière et vu ses pouvoirs se multipliés, il sauta sur le démon et lui planta la lame dans le torse, une puissance Sacrée pénétra le corps de Brutallus. Le monstre cria, mais excédé, il se servi de sa colère pour assener un coup ultime. Il planta ses deux lames-poing dans le dos de Nethen Thanderion, se transperçant lui même le torse.
Le Seigneur de l'Abyme tomba à terre, sur le dos, mort. Vealan couru auprès de son maître, le visage détruit. Il s'approcha, examinant son état.. "Ma lame.. Est tienne.. Termine ce que.. J'ai commencé.. Sauve les.. tous..." la voix de Nethen Thanderion s'éteignit et ses yeux se fermèrent, il était en paix, Vealan ne sut pas tout de suite comment réagir.
Vealan prit l'épée, appelant le reste des troupes et demanda de le suivre. "Faisons en sorte que sa mort ne soit pas vaine" dit Vealan, voulant apparaître sûr de lui. Ils ne pouvaient revenir en arrière, des flammes les empechèrent de le faire, ils partirent donc rejoindre le reste des troupes dans les batiments se faisant un chemin et se débarrassant des ennemis restants.
Le Puit de Soleil avait finalement réussi à être purifier, Kil'jeaden renvoyait dans son monde et la relation entre les Chevaliers de Sang et la Lumière était enfin devenu paisible.
Vealan fut promu capitaine, comme l'était Neren Thanderion, pour avoir ramener toutes les troupes en vie. Il était le plus jeune capitaine des Chevaliers de Sang à 18ans et continua à vivre dans les sous-sols de Lune-d'Argent, au service de l'ordre.

Une année s'était écoulée, et une terrible nouvelle accompagna la suite de son histoire. Le Roi Liche s'était réveillé. La nouvelle avait un peu sonné Vealan, lui faisant se rappeler les souvenir du passé, même s'il ne les oublia pas en temps normal. Nous en étions au moment où les portes de la Citadelle de la Couronne de Glace furent forcés. Vealan était la, accompagné des Chevaliers de Sang et d'autres capitaines. Ils étaient peu nombreux car la plupart se trouvèrent à défendre et attaquer d'autres positions de Norfendre. Mais Vealan avait pour souhait de combattre Le Roi Liche, il disait faire ça pour l'ordre, ce qui n'était pas totalement faux, mais il faisait aussi ça pour lui, une vengeance personnelle qu'il s'était toujours juré de prendre. Venger sa famille. Il se libéra de ses pensés et prit son estramaçon, qu'il avait renommée "Thanderion, la Lame du Sacrifice". Il descendit de son cheval et chargea accompagné des membres du Verdict des Cendres, de la Croisade d'Argent et de tous les autres héros, avec comme commandant le Généralissime Tirion Fordring. Ils tuèrent chaque ennemis se mettant en travers de leur chemin jusqu'à atterrir dans une pièce à trois chemins différents. Vealan fut envoyé sur le chemin de droite ou une vingtaine de soldats l'accompagnait. Il réussirent leur premier combat puis sauvèrent Valithria Marcherêve et atterrir dans une seconde salle où ils affrontèrent des jeunes wyrms de glaces. Ensuite arrivèrent deux adultes, qu'ils terrassèrent avec beaucoup de difficulté. Ils n'étaient plus bien nombreux, Vealan fut épuisé mais il était encore accompagné de deux Chevaliers de Sang, deux membre de la Croisade d'Argent et d'un chasseur au visage couvert.
Sindragosa volèrent vers eux, ils la virent se rapprocher peu à peu, ils préparaient tous quelque chose, Vealan mit sa lame devant lui et pria, le chasseur banda ses flèches lentement, les Chevaliers de Sang murmuraient des incantations inaudibles et les membres de la Croisade d'Argent se mirent en position de combat. Tous se préparaient psychologiquement pour se combat. Elle était très proche de la plateforme. Encore quelques mètres et le combat allait commencer. Elle atterrit enfin.
Vealan ouvrit les yeux, fit un mouvement gracieux avec sa lame et chargea Sindragosa. Il était suivit par les quatre hommes et couvert par l'archer. Vealan pu donné un coup à la patte avant droite de la dragonne et se retira pour éviter une contre attaque. Sindragosa se mit à ouvrir la gueule et déferla un vent glaciale, Vealan pu se protéger grâce à un bouclier sacrée mais tous les hommes mourut à l'exception de l'archer qui disparu. Mais Vealan, a genoux, ne pouvait pas gagnait, surtout seul, il était épuisé des combats précédents. Il regardait autour de lui, ces hommes morts à cause de lui, il n'avait pas su les protéger.. Mais il devait rester concentré. Il vit son bouclier s'éteindre au moment où Sindragosa ferma sa gueule. Il implora la lumière, il sentit ses pouvoirs se multiplier, il se releva et couru pointant sa lame en plein sur la dragonne mais tout de suite ses forces le quittèrent et il s'écroula à genoux. Le visage de Neren Thanderion apparaissait dans ses pensées, avec ce sentiment de dégout envers lui même. La Lumière l'aurait t-elle abandonnée ? Il se posa la question et releva la tête, Sindragosa le regardé, ouvrit la gueule ,une nouvelle fois, petit à petit. Mais tout à coup, le bruit d'un arc décochant une flèche rententit. un projectile difforme venait de rentrer à l'intérieur de l'oesophage de la dragonne et explosa, Sindragosa fut très affaibli de ce coup et recula en criant. L'archer apparu comme de nul part et continua de tirailler la dragonne. Voir ce combat donna de la force à Vealan et il devenu plus puissant. Il comprit qu'il n'avait pas perdu la Lumière, mais l'espoir, et en voyant ce chasseur combattre, il le regagna. Il couru puis glissa sous Sindragosa, levant sa lame et transperçant ses os. En retournant sa tête il aperçut des renforts qui se ruèrent sur Sindragosa, puis arrivèrent enfin à la tuer. Tous les hommes repartirent se mettre en route pour la dernière salle. Encore à genoux, Vealan s'apprêta à se relever quand le chasseur apparu le relever. Une discussion débuta :
"Merci.. Tu m'as sauvé ici. Quel est ton nom?" Demanda Vealan
Le chasseur enleva son bandeau, "Je suis.. Heril." Répondit le chasseur, sachant qu'il y avait quelque chose de particulier.
"C'est impossible.. Mon frère..?"
Leur ressemblance était incontestable. Les deux hommes ne savaient comment réagir puis Vealan prit Heril dans ses bras, il n'avait connu que la mort de ses proches, des gens qu'il aimait mais un revenant se trouvait devant lui. Ils se lâchèrent et rejoignirent ensemble la dernière salle gardant les retrouvailles pour plus tard. Ils rejoignirent le combat contre Le Roi Liche. Vealan reprit rapidement ses forces, il attendait ce moment depuis si longtemps, il désirait voir Le Roi Liche tomber. Tous les héros s'étaient regroupés et combattaient ensemble. Après un long et dur combat, le Généralissime Tirion Fordring asséna le coup fatale contre Arthas. Tout était terminé. Vealan se sentait bien quelques secondes puis comprit en quoi la vengeance n'était d'aucune nécessité et engendrait le mal ; il avait encore ses souvenirs en tête et ses parents étaient mort, qu'importe ce qu'il pouvait faire, il étaient mort. La seule chose qui comptait maintenant, fut son frère.
Ils se retrouvèrent tous les deux devant la Citadelle. Vealan lui raconta son histoire et Heril fit de même. Après de longues heures à discuter ils prirent la décision de voyager ensemble, de combattre ensemble et de sauver Azeroth ensemble.

Vealan et Heril passèrent quatre années à voyager ensemble, aidant au mieux les personnes qu'ils croisaient et accomplissant un nombre incalculable de quêtes. Malheureusement, il durent se séparer à cause des fonctions de Chevaliers de Sang de Vealan.
Il avait rejoint Dame Liadrin à Lune d'Argent, la Matriarche des Chevaliers de Sang, qui lui avait confié la tâche de seconder le Seigneur Solanar Hargnessang à Orgrimmar, en entraînant à ses côtés des nouveaux Chevaliers de Sang. Une tâche qu'il a accompli avec plaisir durant une année. Il fut à nouveau promu, devenant le Seigneur Vealan. Il demanda alors à Dame Liadrin de le laisser voyager au côté de son frère, appliquant la justice des Chevaliers de Sang dans tout Azeroth. Elle accepta.
Vealan chercha donc à rentrer en contact avec Heril par courrier, Heril lui répondit qu'il avait rejoint une guilde, un ordre dont le recrutement était toujours actif, et qui pourrait intéresser Vealan.
Il demanda donc à Heril de le mettre en contact, et il rencontra l'Inquisiteur de la guilde, Adaneril. Il lui présenta cet ordre ; des frères d'armes, des Gardiens qui combattent côte à côte contres les ennemis d'Azeroth tel que la Légion, le Fléau ou encore l'ordre diabolique de l'Effroyable Légion. Vealan pouvait voir le l'excitation et le dévouement qu'éprouvé l'Inquisiteur a présenté sa guilde, il était plus que sincère. Il lui parla maintenant de l'argument qu'il le fit rejoindre cette guilde ; Van'Jin. Un héros de guerre, "Le Traqueur de Démon", ce troll était connu dans la horde pour ces exploits militaires mais aussi pour sa sagesse. Il n'était pas un membre de la horde ordinaire, sa présence dans une guilde signifiait beaucoup. Vealan se rendait compte que cet ordre était ce qui lui manquait ; une famille.
Il prit la décision de les rejoindre, de passer le restant de sa vie à protéger chacun de ses frères et soeurs d'armes, de les sauver contre sa propre âme s'il le fallait et d'amener la paix en Azeroth.. Il rejoignit.. La Dernière Garde.
"Ensemble nous combattons ! Ensemble nous mourrons !" Furent les nouveaux mots gravés dans sa tête, à jamais.
Il était à compter de ce jour.. Un Gardien.


Dernière édition par Vealan le Ven 12 Aoû - 17:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vemer

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 17

MessageSujet: Re: Vealan, Gardien de Sang   Mer 10 Aoû - 1:22

C'est long, mais c'est bon Smile (sans sous-entendus graveleux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vealan

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Vealan, Gardien de Sang   Mer 10 Aoû - 1:27

Je sais que tu préfère quand c'est lon mais merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quel'Thalos Soleran

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 22/07/2016

MessageSujet: Re: Vealan, Gardien de Sang   Mer 10 Aoû - 1:42

un beau gosse <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vealan

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Vealan, Gardien de Sang   Mer 10 Aoû - 1:49

Merci papa haha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heril

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 26/07/2016

MessageSujet: Re: Vealan, Gardien de Sang   Mer 10 Aoû - 2:17

Sympa ton histoire frère Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vealan

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Vealan, Gardien de Sang   Mer 10 Aoû - 2:27

Merci frr x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vealan, Gardien de Sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vealan, Gardien de Sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4.0.1 et tangibilité de la Lumière
» Aventures de Gurlizek "hache de sang"
» He - Skaven ile de sang
» Les elfes de sang en manque
» [CDA] La grande compagnie de Kjarl Sang Farouche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm ) :: Backgrounds-
Sauter vers: