Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm )



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Jeu 3 Nov - 2:39
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
[11/12/2016] As de trèfle.
Pourquoi personne ne veut jouer avec nous ?
Le vote pour un nouveau chef
Idée : Changement de serveur?
Les troubles actuels
QUI VEUX LE RETOUR DE VAN'JIN ?
Octavien Frost "Le Roi de la Nation Libre de Gilnéas"
[03/12/16] Engagez vous sur le Revenge!
Un rage quit qui pourrait bien se terminer en quit définitif/RP fermé
Collectif !!!

Partagez | 
 

 Wargosh, la Lame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kay'Thas

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Wargosh, la Lame   Sam 28 Jan - 17:11



Wargosh, dit le bâtard, est le fils d’un orc Lame Ardente et d’une orque Ombrelune.

Cette union improbable entre une  astrologue pacifique et un  guerrier belliqueux fut possible grâce à la fièvre rouge. Cette maladie causa chez les orcs des épidémies qui ravagèrent les clans. Des pustules sur la peau suintant un liquide rouge et des vomissements de sang étaient les principaux symptôme de cette fièvre. Tout les deux étant infectés, les parents de Wargosh se rencontrèrent dans un des camps  de « quarantaine ». Ses parents furent parmi les premiers orcs à guérir.

Après quelques mois, ils décidèrent de se marier. Les conséquences auraient dû être leur exclusion de leur clan respectif, mais un événement perturba l’ordre des choses : Beaucoup d’orcs ayant bu le sang de Mannoroth, Grand-Mère Geyah créa un nouveau clan du nom de  « Mag’har » ou « incorrompu » dans la langue orc. Face à la folie de leurs frères corrompus, le couple rejoignit le nouveau clan.

Neuf mois plus tard naquit Wargosh.  Ce dernier vécut une enfance sereine en Nagrand. A cause de ses origines et du titre de « maître-lame » dont il allait hériter de son père, il fut éduqué afin de développer son intelligent et son talents au combat. A ses 18 ans, il partit avec sa mère et son père, pour rendre visite au village de sa mère, car elle n’y était plus retourné depuis presque vingt ans. Arrivé à destination, la famille fut horrifié par la vision qui s’offraient à eux.

La belle, resplendissante et verdoyante vallée d’Ombrelune était devenu un lieu de cauchemars : l’eau avait été remplacé par un liquide verdâtre et répugnant, le sol était profané et noir et la végétation qui donnait à la vallée sa popularité avait disparut. Tout ce qui restait était quelques arbres morts et flétris.

Regardant en direction du village, la mère de Wargosh courut le plus vite possible, espérant rencontrer au moins un survivant. Elle ne vit pas la queue démoniaque sortir de derrière un des minis-volcans qui peuplés la zone. Soudain la femme fut balayer et un Annihilan apparut, brandissant une hache monstrueuse.

Enragés par la vision de sa femme balayée, le père de Wargosh dégaina son épée et  sauta sur le démon colossale en hurlant.

Fasciné et terrifié par le combat entre son père et le démon, Wargosh resta immobile pendant plusieurs minutes avant de courir vers sa mère. Celle-ci était juste inconsciente ce qui soulagea le jeune orc. Tout d’un coup, un ombre s’étendit sur Wargosh.

Se retournant, Wargosh vit la hache du démon descendre rapidement vers lui. Fermant les yeux, le jeune orc sentit quelque chose le pousser sur le côté, avant de tomber sur le sol. Regardant ce qui lui avait sauvé la vie, il vue son père transpercé par la hache de l’Annihilan. Ne prenant même pas le temps de réfléchir, l’orc courut vers son père et récupéra son corps rapidement.

Tandis que le démon ricanait face aux actions de jeune orc qui lui paraissait futile, Wargosh déposa sa mère et son père sur leur monture, et les renvoya à Garadar. Après cette assuré que ses parents soient en sécurité, Wargosh ramassa la lame de son père et sentie une haine dévorante envers ce démons, tout ses semblables.
Poussant un cri de guerre à glacer le sang, Wargosh se lança à l’assaut du monstre ignoble. S’en suivit un combat quasi-titanesque, mais le démon dominait le combat avec un rire gras.

Au bout d’une heure de combat, Wargosh était dans un piteux état, ses bras étant presque calciné à cause des flammes vertes du démon et des blessures sérieuses parcouraient le reste de son corps. Du sang coulait le long de sa peau, ne permettant plus de distinguer la couleur de peau de l’orc.

L’Annihilan, qu’en à lui,  tenait sa hache brisée et son armure était fissuré à plusieurs endroits. A force de subir les assauts déchaînés du jeune orc, le sang du démon coulait à flots, créant une mare verdâtre.  

Humilié par cet jeune orc, l’Annihilan chargea le guerrier, mais un morceau de son armure, tombé durant le combat s’enfonça dans son pied fourchu. Surprit par la douleur, le monstre trébucha.

L’orc profita de cette occasion et sauta sur le démon, dirigeant la pointe de son épée vers le ventre du démon. La lame s’enfonça dans un bruit écœurant a l’intérieur du monstre :
«  Ça ! C’est pour ma mère ! »
Retirant l’épée de manière barbare, il la replanta immédiatement, utilisant le peu de force qui lui restait de force :
« Et ça ! C’est pour mon père ! »
Le sang du démon gicla de la plaie béante, aspergeant au passage Wargosh. Hurlant de douleur au contact du sang ardent sur sa peau et ses plaies, Wargosh s’écroula sur le sol, avant de voir sa peau noircir et ses blessures se transformer en cicatrices verdâtres. Prenant sur lui, il réussit à grimper sur sa monture et n’indiqua qu’un seul lieu sa monture qui se hâta vers sa destination
« Garadar »
Arrivé au village Mag’har, Wargosh s’écroula de sa monture et fut soigner par Grand-mère Geyah. Après quelques jours de convalescence, Wargosh sortit du centre de soin, et alla se recueillir à la tombe de son père, qui avait succombé à ses blessures.
Après cette événement, l’orc vécut plusieurs années de paix avec sa mère. Les habitants de Garadar avait pris l’habitude de l’éviter à cause des marques laissées par le sang du démon. Les réactions ne faisaient ni chaud, ni froid à l’orc.
A 26 ans, Wargosh découvrit un groupe d’orcs à la peau de couleurs variées : des orcs verts, accompagné de bêtes de sommes surdimensionnés, des orcs blancs et maigrichons avec des oreilles pointus, ainsi que des très grands orcs qui ont la peau bleuâtre.
Apprenant qu’il existait un autre monde, Wargosh ressentit une envie d’aventures naître, mais il ne pouvait pas abandonner sa mère. L’orc se résigna et resta dans son village natale. Peu de temps après la découverte de l’autre monde,  la mère de Wargosh fut assassiné par un groupe d’ogres qui ne vivaient pas loin. Après avoir l’avoir venger de manière sanglante, Wargosh partit vers le portail avec d’autres orcs.

Après avoir traversé le portail pour Azeroth, l’orc découvrit Orgimmar. S’étant installé dans la capitale de la Horde comme beaucoup de ses semblables, il vécut un certain temps mais son désir d’aventure resta intense. Wargosh ne se doutait pas q’un événement imprévu perturberait encore sa vie : alors Garrosh et Thrall luttaient pour savoir quelle position adoptée face à la menace du Fléaux, des morts-vivants envahirent la ville. Combattant cette invasion de toute ces forces, Wargosh finit embrocher par un coup en traître. Une des liches qui participait au combat remarqua l’orc noir et fut impressionner par sa férocité. S’empressant de prendre son âme ainsi que son corps après avoir tuer le maître-lame orc, la liche ramena ce dernier en cadeau à son Roi bien-aimé.

Voyant le force d’âme de l’orc, le Roi-Liche accepta ce présent et ressuscita le guerrier pour en faire un de ses chevaliers de la mort. Dorénavant au service du Roi-Liche, l’orc participa à plusieurs opérations contre la Horde, où participa aussi un certain ténbrant du nom de Sin’Zaram, avant d’être muté au Fort d’ébène. Là-bas il fit partie de la rébellion de Darion Mograine, mais disparut avant à la fin du combat.

Délivré de l’influence du Roi-Liche, Wargosh pouvait enfin partir à l’aventure et explorer le monde,   en commençant par les terres gelées de Norfendre, où l’orc pourrait prendre sa revanche sur le Fléau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athyn Drathir

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 13/11/2016

MessageSujet: Re: Wargosh, la Lame   Sam 28 Jan - 20:27

Superbe histoire pour un perso sûrement épique ! J'adore le skin, faut que j'apprenne à les mettres sur le jeu, ils rendent aussi trop bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay'Thas

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Wargosh, la Lame   Dim 29 Jan - 1:02

Ouais, Wargosh le "Maitre-lames" va défoncer tes gens xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wargosh, la Lame   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wargosh, la Lame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lame du ven... euh sang !!!
» la lame djinn, comment ça marche?
» lame piranha + tête funeste=???
» [Question résolue] Lame Fatale • Fellblade
» Lame de fond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm ) :: Backgrounds-
Sauter vers: