Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm )



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Jeu 3 Nov - 2:39
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
[11/12/2016] As de trèfle.
Pourquoi personne ne veut jouer avec nous ?
Le vote pour un nouveau chef
Idée : Changement de serveur?
Les troubles actuels
QUI VEUX LE RETOUR DE VAN'JIN ?
Octavien Frost "Le Roi de la Nation Libre de Gilnéas"
[03/12/16] Engagez vous sur le Revenge!
Un rage quit qui pourrait bien se terminer en quit définitif/RP fermé
Collectif !!!

Partagez | 
 

 "L'offensive Frost"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oklan

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 21/07/2016
Localisation : Mur-de-Givre

MessageSujet: "L'offensive Frost"   Dim 20 Nov - 3:20

Il faisait encore nuit. Les lueurs qu’émettaient les astres depuis le ciel se reflétaient sur les armures des citoyens,miliciens et soldats qui s'apprêtaient à jouer le sort de leur nation dans les heures à venir. Ils étaient jeunes,ils étaient vieux. Ils étaient blonds ou bruns. Ils étaient sveltes ou tout au contraire,enrobés. Cela n'avait pas la moindre importance. Ils étaient là dans un élan patriotique,destiné à reprendre leur ancienne vie et rendre à Gilnéas ce qui était à Gilnéas.

3h00 du matin :
Ils l'attendaient et il vint. Le roi pénétra en compagnie de sa garde royale composée de worgen au sein de la cathédrale avec un visage fatigué mais une lueur d'espoir était perceptible dans son unique oeil. Il tenait fermement en main le sort de milliers de vie.Il détenait une carte. Bien entendu,il avait songé à un plan d'attaque,à un dernier plan. Ses officiers l'attendaient,en rond autour d'une table spécialement aménagée pour ce nouveau quartier général très proche des combats déjà engagés. Malgré sa proximité avec les valses martiales, Octavien avait symboliquement choisit la cathédrale comme base. Comme si il voulait que chacun de ses propos et de ses actes à venir soient placés sous la bénédiction de la Lumière. Il la déploya pleinement sur la table et l'on pu y voir toutes sortes d'inscriptions...




"Ce sera maintenant ou jamais. Ce sera tout ou rien. Ce sera eux ou nous." Le roi dit uniquement ces quelques mots mais ils suffirent à mélanger rage de vaincre et peur de l'ennemi dans le coeur de ses suivants.
"Je tiendrais Quilleport aussi longtemps que cela se pourra,roi Frost." Répondit sir Millicifer tout en fumant sereinement son cigare dans ce lieu de culte. Le roi ne pouvait rien lui dire,il devait autorisé ces derniers "délits" à ses hommes,des hommes qu'il ne reverrait peut être plus.
Le Maréchal Klauss et l'intendant Osval se contentèrent d'un hochement de tête à la vue du plan.
La stratégie était simple dans son raisonnement mais difficile voir impossible à sa réalisation sachant que chaque gilnéen serait proie à affronter trois réprouvés en même temps. Oui... à 1 contre 3... Et c'était le Front de Libération qui lancerait pourtant les hostilités malgré son infériorité numérique. Tout le monde craignait le massacre mais personne n'osait le dire. Ils avaient foi en leur roi. Ils savaient qu'il planquait un autre plan dans son plan quelque part dans sa tête de borgne.
Secrètement,tout ce qu'il voulait,c'était que ses hommes soient en mesure de concentrer la majeure partie des forces ennemis sur eux afin de vider la mine de Pierrebraise des "chiens pestiférés" qui la gardait pour solder cet engrenage par un contournement de masse. Ses officiers ainsi que sa garde quittèrent la cathédrale,moral plus ou moins élevé. Ils laissèrent place à une elfe de la nuit qu'il connaissait bien. Cette elfe n'était personne d'autre que Karil,sa compagne. A peine entrée,la druidesse se laissa tomber à genoux devant Octavien..




Elle lança un regard assombrit au roi avant de lui dire :
"Si jamais vous ne revenez pas..."
Le roi s'approcha de sa bien aimée,tomba à son tour à genoux devant elle avant de déposer délicatement son index sur ses lèvres pour rétorquer :
"Si jamais je devrais ne pas revenir,sachez,dame Karil,que vous m'avez redonner confiance dans mes moments de doute. Que grâce à vous, j'ai toujours trouvé la force de me relever et de ce fait,de relever Gilnéas avec moi. Vous,fille de Teldrassil,resterez dans mon coeur à jamais." Le roi prononça ces propos pleins de sens avant de déposer un baiser sur le front de celle ci.
Il se releva ensuite gracieusement pour tourner le dos à sa compagne d'une façon telle que sa cape fut entraînée dans l'élan de son geste. Ces adieux semblaient crus mais Frost savait qu'il reverrait son "dernier amour". Il partit ensuite rejoindre ses unités à Val-Tempête,laissant sa future femme seule au sein de la cathédrale.

4h30 du matin :
Les troupes se tenaient prêtes. Les officiers étaient à leur poste. Les canons étaient orientés en direction du Nord,chargés et opérationnels. Chacun savait ce qu'il avait à faire. Le roi pendant les préparatifs,eut juste le temps d'affecter des miliciens dans les lignes arrières qui étaient destinés à transmettre les informations entre les différents fronts. Frost voulait tout contrôler durant la bataille malgré la distance. Aucun détail ne devait lui échapper. Les premières lignes de cadavres commençaient à se dresser au loin et leur nombre était tel qu'ils formaient qu'une seule et grande bande d'Est en Ouest de la péninsule gilnéenne. Qui pouvait savoir ce qui attendait le Front de Libération ?

6h00 du matin :
L'assaut fut lancé alors que l'aube venait tout juste de s'annoncer. Les premières salves partirent de Quilleport. Millicifer était visiblement parfaitement dans son rôle de "Loup-Noir". Ces salves surprirent les réprouvés qui tombèrent par parquets de 20 sous les balles gilnéennes. Feu nourrit,tirs croisés,.... Tout était réuni pour avoir droit à un grand spectacle. S'ajouterons plus tard à ces échanges de balles,les boulets de canon qui dévasteront d'avantage, dès leur envoie, les unités ennemis.
Simultanément,au coeur de la ville, une véritable politique de "délogement" avait fait son entrée. Les réprouvés détenant le Quartier des Commercants venaient d'envoyer une grande quantité de soldats lourdement armés sur la Place de la Cathédrale et dans le Secteur Militaire. Ils étaient entrés à cet instant en conflit dans les rues et dans les maisons avec les miliciens et leur alliés d'Hurlevent placés sous le commandement de l'intendant Osval et du maréchal Klauss. Les rues étaient,après quelques minutes seulement,recouvertes de cadavres et de sang.
Parallèlement à tout ça,sur la cote Ouest de la péninsule,Octavien avait ordonner à l'intendant Candren et au sergent Cleese de porter secours aux premières lignes bloquées aux Confins-De-La-Tourmente face aux réprouvés. Les réprouvés mirent à feu quelques maisons espérant que le feu se propagerait jusque dans la Foret Noire mais les gilnéens eurent la présence d'esprit d'apporter dans les plus brefs délais,des sceaux d'eau pour mettre un terme à cette stratégie de "Terre-Brulée". Plusieurs charge de cavalerie du sergent Cleese permirent de gagner les Confins en ce début de matinée.

13h30,début d'après midi :
A Quilleport,Javert Millicifer avait fait demander le soutien de la flotte de l'Amiral Lafayette face aux "drôles d'oiseaux" qui approchaient. Les zeppelins de la Horde survolaient Quilleport et auraient pu bombarder la zone si Lafayette ne les obligea pas à faire feu sur sa flotte. Le combat navale-aérien venait de s'engager mais les navires de Lafayette pouvaient tirer plusieurs vagues de boulet avant même qu'un seul tire ne puisse être ordonné à bord des zeppelins. Le combat fut effroyable et se solda par l'anéantissement des forces aériennes de la Horde qui finirent soit engloutit au fond de l'eau soit déviés par la perte de leur altitude contre les bâtiments du vieux port. Les réprouvés ayant perdu grand nombre de leur effectif de l'autre côté de la rive se virent chargés par Millicifer et par ses hommes. La charge réussi et les troupes de Quilleport traversèrent la rive et se mirent à la tenir. Le soutien des navires de Lafayette fonctionnait à merveille puisqu'il amoindrissait les colonnes de réprouvé qui fonçaient sur le gouverneur et sur ses hommes.  
Du côté de la ville, la situation ne se résultait à rien. Osval prit juste l'initiative d'abandonner le quartier de la cathédrale pour joindre quelques unes de ses forces aux forces de Millicifer sur l'autre rive. Neumann et dame Katryna étaient toujours en plein combat contre les réprouvés dans le quartier commerçant. Le conflit ne menait à rien,chacun des deux partis gagnaient puis perdaient du terrain tour à tour.
Les Confins étant tombés,Octavien quitta la ville pour venir se tenir en amont d'une colline. Devant lui se dressait les fuyards réprouvés des Confins aux côtés d'immenses Ettins-Forestiers. L'armée du roi fut surprise,elle n'en revenait pas que les réprouvés soient contraint d'utiliser la peste et maintenant des ogres domestiqués. Après quelques minutes d'observations,le roi ordonna à ses canons situés derrière les rangs de faire feu sur les Ettins. Les ignobles créatures tombèrent comme des mouches sous les assauts incessants de la puissance de feu gilnéenne. Les derniers réprouvés partirent se réfugier au devant de la mine de Pierrebraise. Le roi et son armée firent une halte dans la ville par l'intermédiaire du nouveau chemin qu'ils venaient de gagner par le prix du sang.
Le roi nouvellement arrivé dans la ville se dirigea instinctivement vers le Maréchal Neumann et dame Katryna. Il vit leurs canons abandonnés au secteur militaire car les escaliers et la hâte ne permettaient pas de les acheminer jusqu'au Quartier Commercant. Il ordonna à ses hommes de couper très rapidement de fines planches de bois et de les transposer sur les escaliers menant du Secteur Militaire jusqu'au Quartier Commercant pour pouvoir transporter la puissance de feu jusqu'au front. Il donna également une petite partie à ses hommes au Maréchal afin de consolider sa position puis il repartit en direction de son armée laissées stationnée sur les plaines menant à la mine de Pierrebraise. Sur le trajet,il rencontra sir Luxford et la paladin Paolina qui n'attendaient qu'à en découdre. Il envoya de ce fait les arrières gardes gilnéennes consolider la position de Sir Millicifer se battant cote à côte d'Osval et du Maréchal étant lui,avec dame Katryna.

16h,fin d'après-midi :
Octavien et ses troupes étaient parvenus à repousser les assauts réprouves sur les collines de la tourmente… Et malgré le fait que le Quartier marchand fût tombé et que la liaison avec celui de la Cathédrale était assiégée, la Victoire était palpable. Les Réprouvés ne s’attendait pas à être attaqué sur plusieurs Fronts à la fois et la résistance qu’opposait Sir Millicifer et ses troupes sur la ligne principale, à l’avant du pont menant à Quilleport et l’entrée du Quartier de la Cathédrale, posait problème…
Aussi le Haut Commandement décida d’arrêter un front : c’était celui là. Les Troupes Réprouvés et Orques qui stationnaient à la Mine de Pierre braise furent sommés de rejoindre la force d’assaut principale.
Octavien et ses soldats se battaient furieusement : tirs, giclures de sang, cris et sons de métal résonnaient dans la forêt entourant la mine. Octavien avait sonné le Cor pour avertir la flotte elfique de leur position : il avait vu les vaisseaux disparaîtrent dans la brume entourant l’île de la Purification… ne sachant ce qui allait se passer.
Les minutes passèrent, passèrent … et les troupes gilnéennes s’attardaient sur la défense des troupiers Réprouvés gardant la mine et toujours aucun signe du retour des navires… Octavien dévia un coup de hallebarde et planta son épée dans le crâne de son possesseur avant de poser un genoux au sol : il commençait à perdre espoir : peut-être que les Réprouvés d’Austrerivage avaient parsemé les côtes Sud des Contreforts de Hautebrande de canons et avaient coulé la flotte … Encore une fois, un sentiment de désespoir l’envahit peu à peu et cette fois, Dame Karil n’était pas à ses cotés.
Le son clair et perçant d’un cor retentit à travers la brume et les eaux. Octavien se figea … n’en croyant pas ses oreilles : ce cor c’était … La flotte elfique ressurgit de la brume, toute proche de la mine et des centaines de worgens bondirent des vaisseaux comme un raz de marée de fourrure.
Les Worgens prirent les Réprouvés par derrière et rejoignirent les forces d’Octavien qui se relevait. Un grand homme loup s’approcha de lui et le nouveau Roi de Gilnéas lui dit, un sourire en coin :
« Je ne pensais plus t’attendre, vieux camarade.
-Je peux très bien repartir tu sais, lui répondit Ivar Croc de Sang.
-Non, reste, une mâchoire de plus ne sera pas de refus.
-Une marchoire ? Ton unique œil ne voit donc pas ma meute ? »
Octavien sourit à Ivar et tout deux chargèrent les Réprouvés dont les défenses étaient amoindris et n’avaient que peu de renfort : une fois les barricades percée, ils les massacrèrent farouchement. La mine était reprise, il était temps de rabattre les troupes sur la ligne du front qui parait du mur. Là bas, attendais normalement Javert et ses forces mais Octavien, malgré la reconquête de la mine ne pouvait s’empêchait de s’inquiéter pour son vassal … son ami.


23h,tard au soir :
Toutes les forces Gilnéennes se tenaient derrières leurs Roi et Sir Millicifer. Face à eux : une armée de Réprouvés qui hurlaient comme des dément. Une pluie fine coulait, similaire à celle qu’il y avait le jour de l’invasion de Gilnéas et de l’effondrement du mur. Ce jour là, où la vie des Gilnéen avait basculé, où un mal intérieur et extérieur les avaient cerné de toute part et où leur pays était tombé, vaincu. Ivar vint au coté d’Octavien et regardait de son unique œil les non morts. Il ressentait une sorte de frisson d’excitation, mêlé de haine et courage.
« La dernière charge… est enfin arrivée » murmura Javert, qui tenait son fusil fermement entre ses griffes.
Octavien ne répondit pas, il hocha la tête et tira sa lame en la brandissant en l’air. Un éclair lointain, venant sans doute d’une tempête marine, déchira le ciel.
« POUR GILNEAS ! » cria le souverain.
« POUR GILNEAS ! » accompagnèrent les troupes en brandissant leurs armes.
Le Roi ordonna la charge et entama sa course suivit d’Ivar de Javert, et derrière eux se dressaient une longue armée de worgens, d’humains prêt à en finir. La charge était lancée et déterminerai la fin de cette reconquête.
Les Réprouvés formèrent une barricade et les artilleurs chargèrent les catapultes. Eux aussi étaient prêts. Des tirs de canons vinrent démolir leurs engins de sièges, infernales machines dont ils étaient si fier. Le temps parut s’arrêter… Un Réprouvé tourna la tête et vit une vague de Gilnéen enfoncer la barricade, foncer sur lui et il se fit piétiné sous les bottes et les pattes. Les tirs partirent et des douzaines de « sacs de vers », comme les appelait Octavien, s’écroulèrent avec un râle horrible. Les Gilnéens tuaient tout sur leurs passage, ne laissant de que cadavres, cette foi inanimés, des résidus de machine, des tentes brûlées et du sang toujours plus abondant sur sol.
Les Réprouvés ne purent repousser cette force d’assaut et se replièrent à Bois le Bûcher pour ne pas tous se faire massacrer, l’ennemi lui, se stoppa au mur.
Octavien vit que les Réprouvé se repliaient et, a bout de souffle, il monta sur un monticule de terre et hurla dans le soir une parole qui jusqu’à présent n’avait été évoqué qu’au futur, et qui était réalisé maintenant :
« Gilnéas … est libre !!! »


La bataille de Gilnéas prit fin. Il aura fallut attendre 5 longues années pour permettre à ses citoyens de pouvoir regagner leur foyer. La bataille de Gilnéas devint une légende. La légende devint un mythe. Le bruit de cette victoire se répandit telle une trainée de poudre dans tout Azeroth.
Bientot,l'on vit des navires arriver de toute part. Les gilnéens venaient reconstruire leur foyer. Ils venaient y fonder de nouvelles familles,en recomposer d'autres. La bataille face aux réprouvés venait de s'achever... Une ère nouvelle avait fait son apparition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quel'Thalos Soleran

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 22/07/2016

MessageSujet: Re: "L'offensive Frost"   Dim 20 Nov - 16:21

L'Archimage vous présente ses voeux, votre Majesté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklan

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 21/07/2016
Localisation : Mur-de-Givre

MessageSujet: Re: "L'offensive Frost"   Dim 20 Nov - 23:32

C'est un honneur d'être reconnu par le Kirin Tor Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silumgar

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: "L'offensive Frost"   Lun 21 Nov - 0:18

Pas mal du tout. je regrette juste que les réprouvés aient si peu résisté. ^^

Félicitation les gilnéens, je pense que j'ai raté un truc ce week end moi --'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklan

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 21/07/2016
Localisation : Mur-de-Givre

MessageSujet: Re: "L'offensive Frost"   Lun 21 Nov - 15:55

Je m'étais dis que Sylvanas a attaqué Gilnéas parce que Garrosh lui a demandé,maintenant elle avait aucun intérêt à défendre ce tas de ruine pestiféré si ce n'est que pour le prestige ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finishan

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: "L'offensive Frost"   Lun 21 Nov - 18:04

Exact , vue que Garrosh est dead , Sylvanas s'en contre fou de gilnéas x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destan

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: "L'offensive Frost"   Lun 21 Nov - 18:49

Gg a vous les gilneens ! Dommage que j'etais au courabt jaurais ressorti alarath ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "L'offensive Frost"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"L'offensive Frost"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre domaine de magie offensive préférée..?
» Eyota - Dk dps frost -
» [1500] Liste offensive
» Stratégie offensive pour des parties plus intéressantes
» Dk dps frost DW [accepté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm ) :: Histoires du Collectif-
Sauter vers: