Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm )



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Jeu 3 Nov - 2:39
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
[11/12/2016] As de trèfle.
Pourquoi personne ne veut jouer avec nous ?
Le vote pour un nouveau chef
Idée : Changement de serveur?
Les troubles actuels
QUI VEUX LE RETOUR DE VAN'JIN ?
Octavien Frost "Le Roi de la Nation Libre de Gilnéas"
[03/12/16] Engagez vous sur le Revenge!
Collectif !!!
Un rage quit qui pourrait bien se terminer en quit définitif/RP fermé

Partagez | 
 

 [02/11/16] Le miracle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silumgar

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 19

MessageSujet: [02/11/16] Le miracle.   Jeu 3 Nov - 3:46

"Le pouvoir réclame des sacrifices. L'univers récompense ceux prêt à déverser le sang des vivants. Car la vie ne crée pas la vie. Seule la mort crée l'Animus..." Eléonore avait lut ces phrases impie près de quinze ans plus tôt, lorsqu'elle n'était qu'une gamine à qui on apprenait à manier les armes au Monastère Ecarlate. C'était une fois où elle nettoyait la bibliothèque pour faire pénitence. Le livre était ouvert. L'arcaniste Doan devait surrement l'étudier pour comprendre comment marchaient les rituels impies du Culte des Damnés. Depuis ce jour là, ces mots hantaient la paladine. Pourtant, ce n'était que dans la cathédrale de l'Aube de Lumière qu'elle en comprenait bien le sens.

Traverser les flots déchaînés, affronter des nagas et des tempêtes... Pour la paladine et ses compagnons d'armes gilnéens, s'était une chose. Mais ce qu'ils allaient faire la mettait mal à l'aise. Derek Thomasson lui avait expliqué, à elle et à la chevalière d'Hurlevent Paolina, le plan audacieux qu'il avait l'intention de réaliser à l'aide de la druidesse Karil. La druidesse était sure qu'on pouvait réinsuffler la vie en mêlant les magies druidiques et de la Lumière... En y mettant le prix. Un prix que Derek avait accepté de payer. Sur le bateau, ça avait semblé être une bonne idée à Eléonore. La Lumière avait permis la défaite du Roi Liche, ne pouvait-elle pas ramener les champions de la liberté à leur peuple? Sur le bateau oui. Mais là, face au désolant spectacle de la réalité... Même quelqu'un d'enthousisaste comme la paladine se sentait faillir devant la tâche.

Les éclaireurs avaient retrouvé Gilnéas City déserte, sous une pluie battante depuis des jours entiers. Les zélotes de la Confrérie des Ombres avaient laissé sur place leurs morts et leurs victimes avant de disparaître dans la nature. Plusieurs vétérants n'avaient même pas pu retenir leurs larmes de rage et en voyant le spectacle désolant, même après tout le temps passé en mer où à Darnassus. L'état major du Front de Résistence gisait là, entouré par les corps de leurs assassins et de leurs loyaux soldats. Abandonné pendant tout ce temps, ils n'étaient plus guère que des carcasses brisées et mutilées sur lesquelles pendaient des restes d'armures et des oripaux ayant jadis été des vêtements. Entres leurs doigts squelettiques étaient encore enserrées les armes qu'ils avaient manié le jour de leur mort. Eléonore, à cette vue, ne put retenir un soupir. La guerre apporte son lot de gloire, mais jamais sans un lot d'atrocités. Comment des humains en étaient-ils venu à se massacrer là, à laisser des corps sans scépulture digne de ce nom? Où était l'intelligence? Ou était l'humanité? Une dure leçon de Norfendre lui revint vite en tête: la guerre dénature. La guerre brise, transforme et corromp. Mais la guerre est nécessaire, surtout si la liberté d'un peuple est en jeu.


Les corps avaient méticuleusement été rassemblés dans la cathédrale qui semblait être oubliée de tous, dieux comme mortels. L'air était glacé à cause de la plus battante qui martelait sans cesse les vitraux. Il fallut rallumer les cierges pour y voir, et le spectacle donna à a paladine une étrange envie de pleurer. Les bancs étaient entassés en vrac dans les coins, la poussière régnait partout. Il restait même des traces de sang. Eléonore fronça les sourcils. Il fallait être forte en ce jour, car quelque chose de grand se préparait. Derrière elle, les gilnéens posaient délicatement le corps de celui qu'ils appellaient roi sur l'autel. L'air s'emplissait rapidement de l'épouventable odeur des cadavres trempés, aussi la paladine se protégea le nez pour ne pas simplement vomir avant de rejoindre l'estrade où Paolina et la druidesse attendaient. Derek expliquait en messe-basse à quelques partisans son plan. Plusieurs pâlirent à vue d'oeil en entendant ça. Eléonore vit même une jeune femme armer sa pétoire. Elles échangèrent un coup d'oeil, et la gilnéenne fit comprendre à la paladine que c'était 'au cas où'. Ce genre de 'au cas où' à vous glacer le sang. Vous savez, celui qu'on dit à sa mère quand on va faire une grosse bêtise pour se donner bonne conscience. La croisée d'argent frissonna et avança jusqu'à l'autel. Elle échangea un regard avec l'elfe de la nuit et l'autre humaine puis pris une grande inspiration.

Derrière elles, Derek fit un pas en avant et se mis à genoux devant le tas de corps délicatement rassemblé sur l'autel.
"Je suis prêt." Fut la seule chose qu'il déclara. Il transpirait beaucoup. Sa voix n'avait pas tremblé un instant, mais la paladine savait qu'une grande peur régnait en lui. Elle lui sourit doucement. Il avait bien plus de courage qu'il ne l'admettrait lui-même.
"Alors commençons." Répondit la druidesse.

Elle était debout derrière l'autel et les corps, les mains tournées vers le ciel. De sa voix d'or, elle murmura doucement le début de la longue incantation. Comme répondant à un signal, Eléonore et Paolina elles-aussi commencèrent à murmure une prière à la Lumière. Ces trois voix mises à part, un silence iréel régnait dans la cathédrale.
"Douce Lumière, espoir de nos coeurs" murmurait tout bas Eléonore "en ce jour, les opprimés et les faibles ont besoin d'espoir." Elle regarda avec espoir les trois vitraux brisés qui surplombaient l'autel. On n'y voyait qu'un ciel noir et déchaîné. "Accorde nous un miracle sainte Lumière. Rends nous l'Espoir."

Autour d'elle, l'air semblait petit à petit se saturer de magie autour de Derek. Les trois murmures gagnèrent en force tandis que la magie se faisait sentir de plus en plus durement. Le worgen agenouillé commença a ressentir que cette magie commençait à  lui arracher quelque chose. Il ferma les yeux pour ne pas montrer la peur qui le gagnait lentement, reffermant ses griffes glaciales sur son coeur. Autour, une douce lueur émeraude semblait émaner de la druidesse. Lentement, une brume bleutée se forma autour de Derek, qui sentait son souffle se faire aspirer par cette brume. "Pour... Gilnéas..." Murmura-t-il avant de s'effondrer.
"Guidez son âme paladines." Ordonna doucement l'elfe de la nuit. Paolina et Eléonore firent un pas en avant et chacune continua sa prière tout en avançant lentement vers l'autel et les corps.
"Lumière Sacrée, espoir des peuples, guidez ce martyr à ces défuns, que son sacrifice ne soit pas vain, et qu'il soit un berger pour ces âmes égarées. Que  rayonne votre grandeur sur Gilnéas." Murmura Paolina.

La brume finit au contact des corps. Tandis que les deux paladines recluaient sans cesser leurs prières. La druidesse chanta alors en elfique une incantation et la brume engloba les cadavres. L'odeur de pouriture disparut lentement alors qu'une nouvelle lumière, dorée comme le miel, semblait emaner des deux paladines. La magie dans la cathédrale semblait annimée d'une volontée propre tandis qu'elle devenait une chappe impénétrable autour des corps. "Lumière, je t'en prie... Accorde nous un miracle." Supplia en son for intérieur Eléonore avant qu'une douloureuse crampe se fasse sentir dans ses jambes. Manifestement, le rituel avait eu besoin de sa force, et un regard à Paolina lui fit comprendre que toutes les trois devaient être dans cet état d'affaiblissement.


Rien. Au début, tout le monde y avait cru. Quand la lumière avait disparu, les cadavres avaient été remplacés par des corps identiques à ceux d'avant le dernier combat. Puis plus rien. La druidesse s'était assise sur la chair, Paolina avait rejoint les gilnéens. Seule Eléonore et Gustavo le pandaren étaient restés à fixer les corps inertes. La pluit continuait inlassablement sa triste mélodie à l'extérieur, les humains et worgens plus silencieux que des pierres tombales. Les secondes devinrent des minutes, et les corps restaient inertes. Le sourire épuise d'Eléonore avait laissé place à un sourire crispé. De temps en temps, elle secouait la tête. "Non." Pensait-elle. "Ils vont se lever d'un moment à l'autre." Finalement, quelqu'un grogna dans son dos.
"Tous ça pour rien?" La paladine se retourna et regarda les gilnéens à ses pieds.
"J'ai... J'ai fait mourir Derek pour rien..." Murmura Paolina d'un ton aussi terrifié que honteux. Eléonore secoua la tête et pris une grande inspiration.
"Vous n'avez pas honte?" Sa voix stridente eut l'effet d'une claque. "Vous venez d'assister à un miracle, et vous n'avez déjà plus espoir?" Elle les regarda un moment avant de reprendre. "Je ne suis même pas gilnéenne et j'ai plus foi que vous tous réunis!"
"Si ça vous dérange, sortez." Déclara d'un ton froid un homme en manteau noir.
"J... Non!" Elle secoua la tête. "Ils vont se relever d'une seconde à l'autre, j'en suis sure."
"Alors prouvez-le nous pour me faire changer d'avis." Maugréa un autre homme d'un ton grave. La mort dans l'âme, Eléonore regarda les cadavres...

... Et tomba nez à nez avec un oeil ouvert et très intrigué.


Lorsque le hurlement de joie de la paladine avait résonné, tous les gilnéens présents avaient compris que quelque chose venait de se produire. Ils se ruèrent vers l'autel.
"Javert!" S'exclama l'un d'eux.
"Ils... Ils ont du poul." Murmura une femme en pleurant de joie. Sachant que c'était à présent entre gilnéens, Eléonore recula, mais heurta quelqu'un. L'homme sceptique de l'instant précédant se tenait devant elle, l'air à la fois honteux et euphorique.
"Je... Navré d'avoir douté de vous dame Eléonore."
"Pas de moi." Répondit en souriant la jeune femme. "De la Lumière."

Un a un, les soldats assassinés s'éveillèrent. Leurs pires blessures étaient parties, mais ils restaient incroyablement faibles. L'allégresse sembla même s'étendre au climat de Gilnéas car la pluie cessa pour laisser briller un soleil merveilleux.



Epilogue:

Epuisée, Eléonore était doucement adossée à l'un des battants des portes de la cathédrale. Le soleil couchant emplissait les cieux d'un cramoisi simplement magnifique. "Merci Lumière, de nous avoir béni en ce jour." Pria à voix basse l'humaine. "Face à la tyranie et la guerre, seul l'espoir peut faire vaincre. Gâce à vous, le brasier du courage vient de se rallumer en ces heures sombres." Elle regarda un homme sortir le corps sans vie de Derek pour l'enterrer dignement dans le cimetierre. Une larme roula sur sa joue d'albâtre. "Guide le jusqu'à la paix Lumière. Et guide nous vers la Victoire."
"Le roi s'éveille!" Hurla quelqu'un à l'intérieur. La paladine se permit un clin d'oeil au soleil couchant. "Merci." Pensa-t-elle en allant voir le fameux Octavien Frost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silumgar

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [02/11/16] Le miracle.   Jeu 3 Nov - 3:47

Le roi est mort par traîtrise, et la Lumière ne supporte pas les mécréants. Longue vie au roi!


PS: voici le lien d'une petite musique à écouter au moment ou le miracle à eu lieu ; )
https://www.youtube.com/watch?v=3DqjEl9RRtw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklan

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 21/07/2016
Localisation : Mur-de-Givre

MessageSujet: Re: [02/11/16] Le miracle.   Jeu 3 Nov - 15:42

Superbe résumé de la soirée,je suis vraiment fan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destan

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 17

MessageSujet: Re: [02/11/16] Le miracle.   Jeu 3 Nov - 18:30

J'aurais tellement aimer en faire partie :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [02/11/16] Le miracle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[02/11/16] Le miracle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Alex Kidd in Miracle World.
» Le test d'Alex Kidd in Miracle World
» [Master System] Alex Kidd in Miracle World
» help desert miracle de la pluie
» je recherche la master system et alex kid in miracle world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm ) :: Histoires du Collectif-
Sauter vers: