Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm )



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Jeu 3 Nov - 2:39
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
[11/12/2016] As de trèfle.
Pourquoi personne ne veut jouer avec nous ?
Le vote pour un nouveau chef
Idée : Changement de serveur?
Les troubles actuels
QUI VEUX LE RETOUR DE VAN'JIN ?
Octavien Frost "Le Roi de la Nation Libre de Gilnéas"
[03/12/16] Engagez vous sur le Revenge!
Collectif !!!
Un rage quit qui pourrait bien se terminer en quit définitif/RP fermé

Partagez | 
 

 [15/10/2016] Quand un petit voyage devient un grand...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silumgar

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 19

MessageSujet: [15/10/2016] Quand un petit voyage devient un grand...   Dim 16 Oct - 3:45

Charcarok regarda avec satisfaction Grishnaa et Gornar charger les worgs. Il y avait de quoi couvrir de fer trois orcs, et avec du matériel de qualité qui plus est. Sans compter la dernière livraison pour les Loups-de-Givre. D'en bas montait l'odeur de la cuisine de Corkhail. Voyant la grimace de son chef, Ragnad s'approcha et parla:
"Alors c'est fini Givrefeu? On s'en va?"
"Dès que les loups sont chargés et qu'on a remplit nos ventres." Répondit le Charcarok en posant son attention sur le chamane.
"Tant mieux."
"En parlant de ventre, va voir si Corkhail en a finit."
"Oui chef."
Charcarok regarda descendre le chamane. C'était l'un des plus sage de l'escouade, il n'y avait aucun doutes. Mais quelque chose gênait Charcarok avec lui. Peut-être parce qu'il était le seul à ouvertement de ficher de la mort d'Alarath? Ou simplement parce qu'il gardait toujours les pieds sur terre? Aucune importance.
"A table!" Hurla d'en bas Corkhail.
Une fois en bas, le vieux chamane servit à la troupe de la viande. Charcarok fronça les sourcils et demanda après avoir goûté un morceau:
"C'est quoi?"
"Bah du loup. Pourquoi?"
"Comme ça." Corkhail haussa les épaules et alla prendre une peinte de bierre. Finalement, Charcarok repris. "En fait, je me rends compte que hier aussi c'était du loup, mais ça n'avait ni la même consistence, ni la même odeur. Et c'était définitivement la même recette." Ragnad et Gornar échangèrent un regard intrigué avant de regarder leur viande...


        Comme promis, une fois le ventre plein, les Rochenoire éteignirent le feu de leur forge, puis s'en allèrent pour ne plus revenir. Leur destination était Croc-de-Pierre. Habituellement, c'était là ou le jeune chef Oklan pouvait être trouvé. A allure forcée, il ne fallut aux Rochenoire que deux petites journées pour atteindre le village. Oklan et son épouse étaient dans ce qui servait de taverne. Tous deux furent très surpris de voir Charcarok, Corkhail et Grishnaa, chacun portant un lourd sac de cuir. Après de cordiales salutation, Charcarok annonça que la livraison était un peu en avance, car les Rochenoire avaient pour projet de bouger à nouveau, et ce sur le monde d'Azeroth. Le chaman s'étonna de ce choix et leur demanda s'ils avaient un moyen de s'y rendre. Charcarok savait que les Loups-de-Givres se rendaient sur ce monde inconnu, et il avait de quoi payer le passage de ses soldats. Oklan leur promis de faire dès que possible le nécessaire pour les faire passer sans avoir de problèmes avec la Horde. Après tout, les Rochenoire étaient d'anciens ennemis de la Horde. Le chef Loup-de-Givre leur proposa d'aller à Wor'Gol pour rejoindre ses guerriers qui pourraient les guider au fief de la Horde. Pour le remercier, Charcarok donna à Oklan un petit médaillon d'ivoire. Un porte-bonheur, car l'instinct du guerrier lui disait que le jeune orc allait bientôt en avoir besoin. Les Rochenoire s'en allèrent, guidé par quelques scouts Loups-de-Givre.
        De son côté, Oklan repris sa discussion avec Gortrana. Elle trouvait que les Rochenoire n'était pas spécialement des orcs sur qui on pouvait compter, mais au moins ils avaient toujours tenu parole. Oklan lui parla alors d'une affreuse vision. Dans un songe, il avait vu Âtreval en flammes, la bannière de la Dernière Garde gisant dans la boue et le sang tandis qu'un froid incroyable semblait l'envahir. Habituellement, ses visions avaient la mauvaise habitude de se réaliser. Restait donc à savoir si c'était le passé, le présent ou le futur. Le jeune chef et son épouse décidèrent qu'un voyage en Azeorth incognito s'imposerait.

        Deux jours plus tard, Oklan arrivait à Wor'Gol. Charcarok, arrivé la veille au soir, fut ravis de voir le jeune chef, lui annonçant que ses gars étaient prêt à prendre la route pour Azeroth dès que possible. Les deux chefs discutèrent un peu de tout et de rien avant qu'un troll juché sur un imposant tigre ne les interrompe en arrivant. A la grande joie et surprise d'Oklan, il s'agissait du jeune Vil'Ja. Mais il apportait de mauvaises nouvelles. De Très mauvaises nouvelles. Oklan, Gortrana, Charcarok et Ghrorr allèrent avec le troll dans un des bâtiments pour discuter. Le troll apportait de très mauvaises nouvelles. Âtreval avait été balayée par la Horde à cause d'un traître de la Dernière Garde, Endoralas, qui avait d'ailleurs froidement abattu Vealan, surnommé Oeil-de-Guerre chez les Loups-de-Givre. A l'annonce de cette nouvelle, Oklan sombra dans une rage noire. Mais les mauvaises nouvelles ne s'arrêtaient pas là: la garde était à présent hors-la-loi aux yeux de la Horde, aussi devaient-ils se cacher pour reprendre des forces. Ce n'était pas tout. Vil'ja avait, à l'aide d'un dénommé Kah'Zul, parlé aux Loas, et en particulier Bron Samdi, le loa de la mort des Sombrelance. Le dieux lui avait accordé une vision qui l'avait glacé de terreur. On y voyait Endoralas discuter avec un être ancien et maléfique, le seigneur noir Silumgar. A la grande horreur des vétérans Loup-de-Givre, qui avaient eu la désagréable expérience de le connaître, le spectre était revenu du Norfendre pour réaliser quelques noirs dessins, et manifestement, Endoralas l'avait à son service. Oklan, reprenant un semblant de calme, parvint à poser la question fatidique: "la Dernière Garde a besoin de nous, n'est-ce pas?". Vil'ja aquiesta: tuer Endoralas pour lui faire payer ses crimes était dans ses cordes, mais affronter la Horde qu'on avait manipulé ou encore le seigneur noir, il n'en avait pas encore le talent. Les Loups-de-Givre discutèrent rapidement et Oklan revint bien vite au fils de Van'Jin. La réponse était claire: l'infâmie avait frappé la Dernière Garde, et les Loups-de-Givre n'allaient pas abandonner leurs amis. Oklan se tourna vers Charcarok, qui pris les devants: les Rochenoire avaient une dette à remplir, et ils n'allaient pas se défiler. Satisfait, Oklan fit résonner la grande corne de Wor'Gol.

Le jeune orque avança lentement jusqu'à être au centre du grand cercle. Tout autour de lui, des orques le regardaient. Il y en avait des bruns natifs de Givrefeu, des verts d'Alterac ou de Orgrimmar, et même des gris de Gorgron. Ils semblèrent innombrables au chamane. Celui-ci prit une grande inspiration et parla d'une voix puissante:
"Guerriers du clan, vous répondez une fois de plus à l'appel du Cor. Merci. Votre présence témoigne de l'honneur qui réside en vous. J'ai... Promis, sous la demande de Durotan, par la bouche de notre frère Oggron Hache-Rusée, de veiller sur cette terre pendant l'absence du chef de clan. Je ne manquerais pas de répondre aux attentes de Durotan, mais je ne le pourrais personnellement. Moi et les miens devons retourner sur Azeroth. La guerre chez vous est finie mes frères, avec la chute de la Horde de Fer et de Masse-Sanglante. Mais la notre ne fait que commencer! C'est douloureux de vous abandonner, vous et ceux que j'ai rencontré et appris à aimer. Vous m'avez montré la manière dont un vrai Loup-de-Givre doit se comporter. Et un Loup-de-Givre ne laisse pas les siens dans le besoin, mais si mille mondes les sépare. Ce sont ces valeurs et ces coutumes que je rependrai en Azeroth. Préparez vous! Les natifs peuvent venir, nous ne refuseront aucune aide, car l'ennemis que  nous allons affronter est plus mauvais que la vipère et plus dangereux qu'un Gronn."
Grishnaa, même si elle n'était pas une Loup-de-Givre, se sentit électrisée par ce discourt, par l'esprit guerrier qui semblait se dégager de tous ces orcs autour d'elle. Ghrorr pris alors la parole pour expliquer la situation tandis qu'Oklan allait droit à Charcarok.


          Charcarok avait un plan à proposer à Oklan. Les Loups-de-Givre pourraient rejoindre leurs alliés en Norfendre tandis que les Rochenoire iraient vers cette Âtreval et récolter des informations sur l'ennemi. C'était risqué, car Endoralas était un dangereux individu avec de très bon appuis politiques. Mais les Rochenoires étaient inconnu sur Azeroth, aussi pourraient-il passer relativement inaperçu. Et puis, ils s'agissait de vétérans déterminés et endurcis, pas de bleux à peine engagés. Oklan et Vil'Ja finirent par approuver l'idée et laissèrent Charcaork aller annoncer la nouvelle à ses troupes. Une fois qu'une troupe conséquente de Loups-de-Givre fut assemblée par Ghrorr, Oklan rassembla tout le monde et ordonna le départ pour le Fief de la Horde où se trouvait le portail pour Orgrimmar. Pour les Rochenoires, c'était la première fois qu'il allaient prendre un tel portail. Le transfert s'effectua sans problèmes, mais l'arrivée à Orgrimmar elle-même réservait un accueil plutôt glacial, sacré contraste avec la chaleur du désert.

Silumgar regarda avec plaisir les grunts se mettre en rangs serrés autour du portail. Il sentait leur colère de le servir, lui, un ancien criminel, un monstre. Mais il avait la justice avec lui cette fois-ci. Et ils avaient du se soumettre à la déclaration des dirigeants de la Horde. Douce ironie de voir ce cher Varok Saurcroc lui remettre la paire de parchemins, l'un étant la déclaration des chefs de la Horde, l'autre lui permettait de réquisitionner des troupes le temps de remplir sa mission. Et le seigneur noir savait ô combien ça déplaisait au vénérable guerrier. D'ailleurs, ça avait déplût à tous les dirigeants de la Horde de faire ça, même Sylvanas. Enfin, jusqu'à ce que la dernière garde ne massacre des gardes à l'Ouest de Fossoyeuse pour voler un zepplin, mais c'était une autre histoire. Ils avaient été piégés post-mortem par les liens politiques d'Orzhova, mais avec cette agression, leur situation était vraiment devenue désespérée. En temps de guerre, la Horde ne pouvait se permettre ce genre d'agression. Ce petit Endoralas avait du talent, ça, Silumgar devait l'admettre.
"Sp... Seigneur." L'interpella une grunt, le tirant de sa rêverie. "Du monde arrive du portail."
"Bien." Le spectre se frotta les griffes. "Serrez les rangs. Ils ne sont pas commodes."
"Ce sont des orcs." Grogna la grunt. "Ils sauront obéir à l'autorité."
"Ce sont surtout des héros." Répondit d'un ton courtois Silumgar. "Et les esprits savent ô combien les héros peuvent faire des bêtises."





         A la grande surprise d'Oklan et de sa troupe, les grunts d'Orgrimmar les attendaient, prêt à se battre. Derière eux se tenait un Silumgar triomphant et follement amusé de voir la rage se dessiner sur le visage d'Oklan. Le spectre, avec un échange de bons procédés, se permit de les mettre en garde en leur lisant la déclaration des chefs de la Horde. Oklan lui rit d'abord au nez, mais lorsque Ghrorr lui affirma que c'était les vraies signatures. Le chamane affirma au spectre qu'il prouverait à la Horde qu'elle était menée en bateau par des pourritures comme Endoralas et Silumgar, mais ce dernier se contentat de leur souhaiter bonne chance avant d'ordonner à ses grunts de les laisser passer. Il savait ce qu'il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quel'Thalos Soleran

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 22/07/2016

MessageSujet: Re: [15/10/2016] Quand un petit voyage devient un grand...   Dim 16 Oct - 4:08

La ou le glaive n'a pas fonctionné... la politique parviendra-elle à amener l'apogée tant attendue du Seigneur Noir ?
J'adore !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[15/10/2016] Quand un petit voyage devient un grand...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Récit en retard] BOUM... Quand mon petit coeur fait BOUM !
» Un petit voyage ... :)
» Black Mesa Source quand le rêve devient réalité
» Rococo est là!
» Ragots, Potins et vie privée, quand le rpg K devient closer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Collectif Azeroth ( WoW - Firestorm ) :: Chronologie :: Inter-guildes-
Sauter vers: